CRCAM Brie Picardie : les bénéfices fléchissent en 2019

CRCAM Brie Picardie : les bénéfices fléchissent en 2019©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 janvier 2020 à 19h38

Pour 2019, le Produit Net Bancaire de CRCAM Brie Picardie atteint 595,8 millions d'euros, en progression de 2,4% par rapport à l'année précédente, malgré un environnement de taux bas défavorable au métier de banquier de proximité. Le PNB sous-jacent, hors provision épargne logement, retraité des opérations non récurrentes, reste stable.

Le coût du risque demeure maîtrisé à 8,1 ME en 2019 (10,1 ME en 2018). Au 31 décembre 2019 et au sens de la réglementation bâloise, le taux de défaut (EAD Défaut/EAD) est de 1,21% (1,3% au 31 décembre 2018), pour une exposition globale de la Caisse Régionale (EAD) de 26,2 milliards d'euros. La Caisse Régionale maintient ainsi un taux de défaut très inférieur à celui du marché français.

La charge d'impôt sur les sociétés progresse de 22 ME, principalement du fait d'une hausse sensible du résultat imposable. Au final, après une hausse de 9,1 ME l'année précédente, le résultat net social diminue de 7,9 ME. Il s'établit à 173,1 ME. En base consolidée, le résultat net 2019 en normes internationales (IFRS) atteint 179,4 ME, en retrait de -5,4%.

Les capitaux propres atteignent près de 4,1 milliards d'euros à fin 2019, pour un total bilan consolidé de près de 31,6MdsE. Les dettes envers les établissements de crédit (essentiellement Crédit Agricole S.A. au regard des règles de refinancement interne au Groupe) et envers la clientèle représentent respectivement 61,5% et 29,1% de l'ensemble des dettes. Le solde correspond principalement à l'encours de certificats de dépôt négociables émis par la Caisse Régionale dans le cadre de son programme d'émission jusqu'à 2 MdsE, noté 'A1' par Standard and Poor's.

La Caisse Régionale maintient des niveaux de solvabilité et de liquidité élevés à fin décembre 2019. Le ratio CRD est estimé à un taux supérieur à 19% pour un minimum de 10,7% et le Liquidity Coverage Ratio s'établit à 114,8%, pour une exigence minimale en LCR fixée à 100%.

Perspectives

Ces résultats permettent à la Caisse Régionale de continuer à consolider sa structure financière et d'investir pour servir le territoire, tout en rémunérant les parts sociales, Certificats Coopératifs d'Associés et Certificats Coopératifs d'Investissement, à des niveaux attractifs.

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale du 25 mars de servir un intérêt aux parts sociales de 1,80% au titre de l'exercice 2019, ainsi qu'une rémunération de 1,15 euro par CCI et CCA. Cette rémunération représente un rendement de 3,76% sur le cours du CCI de 30,60 euros au 31 décembre 2019 et un taux de distribution de 36,8% sur la quote-part du résultat net social correspondant au poids des CCI et CCA dans le capital social de la Caisse Régionale.

Par ailleurs, dans le cadre de l'autorisation votée par l'Assemblée Générale Mixte du 26 mars 2019, la Caisse Régionale poursuit son programme de rachat de CCI dans la limite de 300.000 titres, pour un prix maximum n'excédant pas la limite fixée par l'Assemblée Générale Mixte (soit 32 euros par titre). Au 31 décembre 2019, 81 525 titres ont été acquis dans ce cadre et ont vocation d'être intégralement annulés. Le Conseil d'Administration proposera ainsi à l'Assemblée Générale du 25 mars prochain de porter le plafond de rachat à 56 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.