CRCAM Ille-et-Vilaine : la situation en liquidité reste confortable

CRCAM Ille-et-Vilaine : la situation en liquidité reste confortable
vue du parlement de Bretagne

Boursier.com, publié le lundi 01 février 2021 à 06h18

Dans le contexte de crise Covid-19, la CRCAM Ille et Vilaine s'est fortement mobilisée pour accompagner ses clients.
Dans le contexte de taux bas, de mesures prises par la Caisse régionale afin de réduire les frais de dysfonctionnement auprès de toute sa clientèle, en particulier les plus fragiles, le Produit net Bancaire clientèle progresse de 0,7% grâce à l'activité soutenue. Le PNB global s'établit à 259,5 millions d'euros (260,6 ME en 2019), en très léger repli par rapport à 2019 (-0,4%). Les charges de fonctionnement sont en baisse à 163,1 ME en retrait de 1,6%.

Face au contexte d'incertitude économique, le coût du risque est en forte hausse à 31,2 ME, traduisant la prudence de la Caisse régionale dans le contexte actuel et le choix d'un scénario économique conservateur pour le calcul des provisions statistiques. Au 31 décembre 2020, le taux de CDL est de 1,6% (y compris véhicule de titrisation) et le taux de couverture de ces créances s'élève à 59,08%.

Le résultat net social ressort ainsi en retrait à 38 ME (54,1 ME en 2019).
Le coefficient d'exploitation, qui rapporte le total des charges de fonctionnement nettes au produit net bancaire, s'établit à 62,9% au 31 décembre 2020.

En base consolidée (IFRS)

Le Produit Net Bancaire s'établit à 225,1 ME, en recul de -14,2% par rapport à 2019. Il n'intègre pas la distribution exceptionnelle de la SAS Rue La Boétie intervenue en décembre (24,4 ME), alors que les distributions habituelles de la SAS Rue La Boétie sont enregistrées en PNB.

Ceci explique pour une partie l'écart entre le PNB en normes françaises et le PNB IFRS et la variation constatée entre 2019 et 2020. Le résultat brut d'exploitation s'établit à 63,1 ME. Après intégration du coût du risque et de la charge fiscale, le résultat net consolidé ressort à 20,8 ME.

La solidité de la Caisse régionale se renforce en 2020 avec un niveau de fonds propres prudentiels de 1,029 MdE au 30 septembre (en hausse de +5,9% sur 1 an) et un ratio de solvabilité, largement supérieur aux exigences réglementaires de 18,73%. La situation en liquidité reste très confortable avec une PRS (Position en Ressources Stables) de 1,312 MdE au 31 décembre 2020.

Les dettes envers la clientèle, constitutives des dépôts à vue et à terme, représentent 25,1% du bilan consolidé, tandis que celles envers les établissements de crédits, essentiellement vis-à-vis de Crédit Agricole SA, au regard des règles de refinancement interne au Groupe, représentent 59,3%. Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 1,9 MdE, et représentent 11,5% du bilan consolidé dont le total s'élève au 31 décembre 2020 à 16,3 MdsE.

Perspectives

Dans un contexte économique bouleversé par la crise sanitaire, le Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine entend poursuivre son action sur le territoire pour accompagner l'ensemble de ses clients dans leur quotidien et dans la réalisation de leurs projets, à travers la mobilisation de ses 1.500 collaborateurs et 500 administrateurs de Caisses locales. Il confirme ainsi son modèle de banquier et assureur de proximité avec 116 points de vente et des effectifs renforcés sur l'ensemble du département pour un conseil et des expertises au plus près des besoins des clients.

La Caisse régionale apporte parallèlement son soutien à l'emploi et à l'insertion des jeunes, notamment en accueillant 160 alternants sur l'année scolaire 2020-2021 et par l'embauche de 124 équipiers en CDI sur les 12 derniers mois.

"2021 sera une année charnière avec l'élaboration d'un nouveau projet collectif qui guidera les actions pour les 4 années à venir. Celui-ci s'inscrira dans la continuité du projet du Groupe Crédit Agricole et sera conçu de manière très participative, avec une expression large et remontante de tous les collaborateurs et administrateurs", explique la direction de la Caisse régionale d'Ille-et-Vilaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.