CRCAM Ille et Vilaine : le résultat net consolidé progresse de 15,8%

CRCAM Ille et Vilaine : le résultat net consolidé progresse de 15,8%
vue du parlement de Bretagne

Boursier.com, publié le lundi 29 avril 2019 à 07h49

Au 1er trimestre, le Produit Net Bancaire de la CRCAM Ille et Vilaine s'établit à 62,2 millions d'euros en hausse de +1,4% par rapport à 2018. Cette évolution s'explique notamment par une hausse de la marge d'intermédiation (+1,4 % par rapport à 2018) qui bénéficie d'une activité dynamique dans un contexte de taux qui reste bas. La marge sur portefeuille progresse également fortement (+55,7%) en raison d'extériorisations de plus-values plus importantes sur le 1er trimestre 2019.

Le Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine a pris des mesures en faveur de la clientèle fragile afin de limiter les frais de dysfonctionnements. Il a aussi été décidé de geler la tarification au niveau de 2018. Ces mesures engendrent un recul des commissions de 2,2%.

La Caisse régionale poursuit ses investissements dans la digitalisation au service des clients et la rénovation de ses points de vente. Ainsi, les charges de fonctionnement progressent de 2,2% par rapport à 2018.

Le revenu brut d'exploitation est stable par rapport à mars 2018 à 22,3 ME. Le coût du risque s'établit à 1,9 ME, en recul de -57,1% par rapport au 31 mars 2018. Au 31 mars 2019, le taux de CDL est de 2,05% et le taux de couverture de ces créances est de 59,33%. Enfin, la charge fiscale est en forte hausse par rapport à 2018, impactée par la progression des plus-values sur le portefeuille.

Le résultat net social diminue de -29% par rapport à mars 2018 à 10,6 ME.

En base consolidée (IFRS)

Le produit net bancaire CRCAM Ille et Vilaine progresse de +3% par rapport à 2018 à 61,2 ME. Les charges générales d'exploitation ressortent à 40,3 ME et le résultat brut d'exploitation à 18,8 ME.

Après intégration du coût du risque et de la charge fiscale, le résultat net consolidé ressort à 11,2 ME en progression de +15,8%. L'écart entre le résultat social de 10,6 ME et le résultat consolidé s'explique en partie par la prise en compte de la valorisation des plus et moins-values latentes en IFRS et par les traitements comptables des indemnités de remboursements anticipés (payées par la Caisse régionale à la suite de la restructuration de sa dette) qui font l'objet d'un étalement en IFRS lorsque celles-ci sont comptabilisées au moment de leur versement en normes françaises.

Structure financière

Au 31 décembre 2018, le niveau de fonds propres prudentiels représente 977,1 ME et la Caisse régionale affiche un ratio de solvabilité de 18,6% (17,54% au 31 décembre 2017).

La PRS (Position en Ressources Stables) s'établit à 349 ME au 31 mars 2019.

Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 1,8 MdE, et représentent 13,2% du bilan consolidé dont le total s'élève au 31 mars 2019 à 13,5 MdsE. Les dettes envers la clientèle, constitutives des dépôts à vue et à terme, représentent 21,8 % du bilan consolidé, tandis que celles envers les établissements de crédits, essentiellement vis-à-vis de Crédit Agricole SA, au regard des règles de refinancement interne au Groupe, représentent 60,1%.

Perspectives

En 2019, le Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine entend poursuivre la mise en oeuvre de son projet à moyen terme, enov@ction 2020, avec pour ambition majeure d'améliorer la qualité de vie des Bretilliens. La Caisse régionale s'attachera à faire preuve d'agilité et d'innovation pour satisfaire au mieux les attentes de ses clients dont les usages sont en pleine mutation. Des plans de développement économique locaux co-construits avec les administrateurs de ses Caisses locales et les acteurs du territoire sont en cours de déploiement sur l'ensemble du département.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.