CRCAM Morbihan : bonne tenue des bénéfices

CRCAM Morbihan : bonne tenue des bénéfices
billets euros banque

Boursier.com, publié le vendredi 25 janvier 2019 à 20h38

Le Produit Net Bancaire Social de CRCAM Morbihan s'établit à 207,4 millions d'euros au 31 décembre 2018 en hausse de +2,4% par rapport à l'exercice précédent. Certains éléments non récurrents (dotations aux provisions épargne logement et réaménagement d'une partie de la dette et de la macro couverture, plus-values externalisées) viennent impacter le PNB. La marge d'intermédiation, retraitée de ces éléments, est en progression. Le dynamisme commercial a permis de faire progresser le montant des commissions de plus de 3,6%, notamment grâce à la vente de services et de produits d'assurances.

Les charges d'exploitation progressent de +2,2% par rapport à l'année précédente à 133,6 ME, essentiellement en raison de la progression des charges de personnel et autres frais administratifs. Le Résultat Brut d'Exploitation, à 73,7 ME, est en hausse de +2,8%.

Le coût du risque et la dotation aux Fonds pour Risques Bancaires Généraux (FRBG) ressortent à 22,9 ME, dont 19,3 ME de dotation aux FRBG, à un niveau inférieur à décembre 2017 (29,1 ME dont 13,2 ME de dotation aux FRBG). Le taux de créances douteuses et litigieuses est en baisse à 2,6% au 31 décembre 2018. Après un impôt sur les sociétés de 13,5 ME, le Résultat Net Social atteint 38,2 ME, en hausse de +5,7%.

Le Résultat Net Consolidé (part du Groupe) ressort à 67 ME au 31 décembre 2018 (53,3 ME au 31 décembre 2017). Il croît de 25,6%.

La structure financière de la Caisse Régionale continue de se renforcer avec plus de 1,499 MdE de capitaux propres consolidés (part du Groupe) au 31 décembre 2018 (+17,5% par rapport au 31 décembre 2017). L'essentiel de cette évolution est lié à l'application des normes IFRS9 et notamment la prise en compte de la plus-value latente sur les titres de la SAS Rue La Boétie, qui regroupe la participation des Caisses Régionales dans le capital de Crédit Agricole SA. Le ratio de solvabilité (fonds propres globaux) est estimé à 19,26% au 31 décembre 2018, après mise en oeuvre des normes IFRS9. Conformément aux obligations prudentielles demandées par le régulateur ou formulées par Crédit Agricole SA, la Caisse Régionale du Morbihan respecte, au 31 décembre 2018, tous les indicateurs de suivi du risque de liquidité. Il s'agit notamment des limites internes d'endettement à court et à moyen terme, et du ratio LCR qui, calculé sur la moyenne des 12 mois de 2018 de ses différentes composantes, s'élève à 112,2% (pour une exigence réglementaire de 100%). Il s'établit à 111,9% au 31 décembre 2018.

Le total bilan consolidé au 31 décembre 2018 atteint 10 MdsE. Les capitaux propres et les dettes représentant respectivement 15% et 85% du bilan consolidé.

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale du 21 mars 2019, le versement d'un dividende de 2,18 euros par titre (soit 2,79% de rendement sur le cours moyen 2018).

Perspectives

L'adaptation de l'organisation commerciale, menée en début d'année 2018, dans le cadre du déploiement du modèle 100% humain et 100% digital afin d'augmenter le temps disponible de nos conseillers auprès des clients a permis de réaliser une bonne performance commerciale. Grâce à ce bon niveau d'activité, la structure financière de la Caisse Régionale s'est encore renforcée. "Ces résultats tendent à montrer la pertinence de notre modèle et permettent à la Caisse Régionale d'entrevoir de belles perspectives pour 2019. Cela confirme l'ambition affichée dans le plan à moyen terme à horizon 2020 de conforter la place de leader de la Caisse Régionale sur son territoire", commente le management.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.