CRCAM Morbihan : nouvelle croissance des bénéfices sur le semestre

CRCAM Morbihan : nouvelle croissance des bénéfices sur le semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le samedi 27 juillet 2019 à 15h53

Le produit net bancaire social de CRCAM Morbihan s'établit à 120,9 millions d'euros en hausse de 1,49% par rapport au 1er semestre 2018. Retraité de la dotation aux provisions épargne logement, élément non récurrent, le PNB est en hausse de +3,2%. Le dynamisme commercial permet de faire progresser les encours intermédiés, ce qui compense, en partie, la baisse du rendement des crédits impacté par les niveaux de taux extrêmement bas. Le montant des commissions progresse de plus de 2% grâce à la vente de services et de produits d'assurances tout en tenant compte de l'impact de la limitation des frais de dysfonctionnement de comptes pour les particuliers et du gel des tarifs pour 2019.

L'augmentation des charges d'exploitation, de 2,9%, par rapport à l'année précédente à 69 millions d'euros, tient compte de la hausse, notamment, des charges informatiques qui accompagnent notre transformation. Ces charges sont en ligne avec le budget.

Le Résultat Brut d'Exploitation, à 51,9 ME, reste stable à -0,3% (+3,6% retraitée de la dotation à la provision épargne logement).

Le taux de créances douteuses et litigieuses se maintient à un niveau très bas, à 2,49% (2,6% au 31 décembre 2018). Ainsi, le coût du risque génère une charge de 4,8 ME, en baisse par rapport au 30 juin 2018 (7,8 ME). La dotation aux Fonds pour Risques Bancaires Généraux (FRBG) s'élève à 8,2 ME (10,3 ME au 30 juin 2018).

Après un impôt sur les sociétés de 9,5 ME, le Résultat Net Social s'élève à 28,4 ME en hausse de 9%. Le Résultat Net Consolidé (part du Groupe) ressort à 35,7 ME au 30 juin 2019 (34,4 ME au 30 juin 2018).

Solide structure financière

La structure financière de la Caisse Régionale poursuit son renforcement avec plus de 1,554 milliards d'euros de capitaux propres consolidés part du Groupe au 30 juin 2019 (+3,7% par rapport au 31 décembre 2018). Le ratio de solvabilité (fonds propres globaux) est estimé à 20,48% au 30 juin 2019, favorisé par une mise à jour de certains paramètres de calcul du risque pondéré.

Conformément aux obligations prudentielles demandées par le régulateur ou formulées par Crédit Agricole SA, la Caisse Régionale du Morbihan respecte, au 30 juin 2019, tous les indicateurs de suivi du risque de liquidité. Il s'agit notamment des limites internes d'endettement à court et à moyen terme, et du ratio LCR qui, calculé sur la moyenne des 6 premiers mois de 2019, s'élève à 116,4% (pour une exigence réglementaire de 100%). Il s'établit à 107,3% au 30 juin 2019.

Le total bilan consolidé au 30 juin 2019 atteint 10,5 MdsE, les capitaux propres et les dettes représentant respectivement 14,8% et 85,2% du bilan consolidé. En structure, les dettes envers la clientèle, constitutives des dépôts à vue et à terme, représentent 28,7% de l'ensemble des dettes, tandis que celles envers les établissements de crédits, essentiellement vis-à-vis de Crédit Agricole SA au regard des règles internes de refinancement du Groupe, représentent 62,5% ; le solde correspond principalement à l'encours de BMTN émis par la Caisse Régionale.

Perspectives

Les orientations prises dans le cadre de notre plan à moyen terme à horizon 2020 sont respectées et apportent la preuve de la pertinence de notre démarche de déploiement du modèle 100% humain et 100% digital.

Grâce à un bon niveau d'activité au premier semestre, la structure financière de la Caisse Régionale s'est encore renforcée.

L'année 2019 s'inscrit donc pleinement dans l'ambition affichée de Crédit Agricole du Morbihan de conforter sa place de leader de la Caisse Régionale sur son territoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.