CRCAM Normandie-Seine : le bénéfice net consolidé recule de 35% au 1er trimestre

CRCAM Normandie-Seine : le bénéfice net consolidé recule de 35% au 1er trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le samedi 28 avril 2018 à 10h36

Au 31 mars 2018, le produit net bancaire de CRCAM Normandie-Seine s'élève, en base individuelle, à 81 millions d'euros (78,1 ME en basse consolidée) en retrait de 10,6% sur un an, pénalisé par un ralentissement du marché secondaire de l'habitat mais surtout par les conséquences des taux toujours aussi bas et des réaménagements élevés et persistants depuis 2015.

Les charges de fonctionnement nettes s'établissent à 54,9 ME (+1,1% sur un an). Elles soulignent l'importance des investissements technologiques et humains en vue de développer une relation de qualité avec nos clients.

Le coût du risque s'établit à 0,2 ME en diminution marquée de 1,4 ME sur un an (-84,8%) au travers d'une bonne maîtrise des risques crédit illustrée par un taux de défaut en principal à 1,58% (- 36 bps sur un an) qui reste significativement inférieur à la moyenne sectorielle.

Après prise en compte d'une reprise de provision de 2 ME au titre du Fonds pour Risques Bancaires Généraux et de l'impôt sur les sociétés, le résultat net social s'élève à 22.6 ME (-9,8% sur un an).
En base consolidée, le résultat net de CRCAM Normandie-Seine s'établit à 12,5 ME en retrait de -35,8% sur un an. Le différentiel d'évolution avec les comptes sociaux (-3,9 ME) résulte principalement de différences de comptabilisation sur des titres de placement (y compris le fonds dédié Force Profile 20), classés à la 'Juste Valeur par résultat' depuis le 1er janvier 2018 suite à la mise en oeuvre de la norme IFRS 9.

Endettement

Pour l'exercice 2018, la Caisse régionale de Normandie Seine a validé auprès de la Banque de France un programme d'émissions court terme. Plafonné à 1 MdE, il a été reconduit en 2017 sans modification (P-1 par l'agence de notation Moody's et A-1 par Standard and Poor's).

Au 31 mars 2018, les ressources clientèle représentent 45,5% du total bilan de la Caisse Régionale, les ressources internes au Groupe Crédit Agricole 24,3% (dont une majeure partie provient indirectement de ressources clientèle) et les ressources de marché 8%.

Au 31 mars, le ratio de solvabilité Bâle III de la Caisse (composé intégralement de Core Tier One) se monte à 17,94%. Le ratio LCR, calculé sur la moyenne des 12 derniers mois, s'élève à 108,5% pour une exigence réglementaire à 100%. Il est de 129,45% au 31 mars 2018.

Perspectives

Dans la continuité de son projet d'entreprise, la Caisse Régionale a la volonté de conquérir et fidéliser plus de 37.000 nouveaux clients en 2018. Au travers d'un nouveau dimensionnement de ses agences et de l'action coordonnée de ses réseaux spécialisés dans les clientèles entreprises, professionnelles ou patrimoniales, le Crédit agricole Normandie Seine a pour ambition de devenir un acteur incontournable en Haute Normandie. Dans cette optique, la Caisse Régionale a décidé de s'engager auprès des primo-accédants de son territoire au travers d'une offre spécifique en complément du prêt principal.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU