Crédit Agricole Ile-de-France : comptes publiés

Crédit Agricole Ile-de-France : comptes publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 novembre 2020 à 19h04

Le Conseil d'Administration du Crédit Agricole d'Ile-de-France s'est réuni ce lundi 2 novembre pour examiner la situation intermédiaire trimestrielle au 30 septembre 2020.
Avec plus de 24.000 nouveaux clients, le 3ème trimestre est marqué par une activité commerciale soutenue, en hausse par rapport à 2019, notamment sur l'habitat et l'assurance des biens et des personnes.
Les encours de crédit progressent de 8,8% sur un an glissant, tirés par un marché de l'immobilier très dynamique depuis la fin du confinement (production habitat 4,3 MdsE sur 9 mois) et par les besoins en crédits à la consommation de nos clients proches du niveau du 3ème trimestre 2019.
Les encours de collecte confiés par nos clients progressent de +6,7%, notamment sous l'effet de l'augmentation des dépôts à vue, et du placement des liquidités de nos clients Entreprises et Professionnels.

Malgré l'évolution de la crise sanitaire, le Crédit Agricole d'Ile-de-France reste mobilisé auprès des acteurs économiques franciliens. Au 30 septembre, 6 629 demandes de Prêt Garanti par l'État (PGE) ont été accordées, pour un montant total de 1,3 MdsE, pour soutenir l'activité de nos clients Professionnels, Commerçants, TPE, PME éligibles aux critères fixés par le Gouvernement.

Le PNB d'activité s'établit à 700,8 ME, en hausse de 1,8% sur un an. Il bénéficie notamment du rebond de l'activité et des encours depuis la fin du confinement et de la baisse du coût de refinancement. L'absence de versement du dividende SAS Rue La Boétie (45,9 ME en 2019) et de SACAM Mutualisation (20,9 ME en 2019) impacte significativement le PNB sur ressources propres et engendre une baisse du PNB global de -7,9%.
La baisse des frais généraux de 1,8% reflète principalement l'impact de la baisse de l'intéressement et participation. Par ailleurs, les charges enregistrent les coûts de gestion de la crise sanitaire ainsi que l'augmentation des taxes et cotisations aux fonds réglementaires.

Le coût du risque annualisé représente 18 bp des encours de crédit, en augmentation par rapport aux 9 premiers mois de 2019, en lien avec les principes de prudence IFRS9 appliqués en anticipation des conséquences potentielles de la crise Covid-19. Le taux de créances dépréciées sur encours brut demeure à un niveau très faible de 1,2%.
Au final, le niveau de couverture par les provisions des pertes attendues bâloises dans les comptes consolidés s'établit à 154%, renforcé de 3 points en un an, dans la continuité de la politique de provisionnement prudente de la Caisse Régionale.
Le résultat net consolidé sur 9 mois s'établit à 151 ME, en recul de -34,8%.
Avec des provisions renforcées, un ratio de solvabilité global phasé estimé de 21% largement supérieur au minimum réglementaire, et une situation de liquidité encore améliorée, la Caisse Régionale s'appuie sur une structure financière très solide pour accompagner dans la durée le redressement de l'économie.

Le Crédit Agricole d'Ile-de-France poursuit son soutien à l'économie régionale et aux Franciliens

Dans ce contexte inédit, le Crédit Agricole d'Ile-de-France continue à se mobiliser pour accompagner les Franciliens dans tous leurs moments de vie comme l'acquisition immobilière. Le site de géodécision "Où acheter en Île-de-France ?" lancé par la banque régionale met à disposition des Franciliens des données du territoire, dont un baromètre des profils des nouveaux acquéreurs. Les derniers résultats montrent un marché immobilier toujours aussi dynamique. La crise sanitaire et économique n'a pas dissuadé les acheteurs de concrétiser leurs projets.

La Caisse Régionale intensifie son engagement en faveur du territoire. Avec le Prêt Expansion distribué en partenariat avec RAISE, elle apporte son soutien à des startup parisiennes innovantes. Deux nouvelles startup de la French Tech ont pu bénéficier de ce prêt sans garantie pour accélérer leur développement : Strapi et Ouihelp.

Dans le cadre de son fonds de dotation Mécénat, le Crédit Agricole d'Ile-de-France continue de soutenir les jeunes talents franciliens, comme le financement des travaux d'une jeune doctorante pour lutter contre la résistance aux antibiotiques. La banque régionale apporte aussi son soutien à l'Institut Pasteur dans sa recherche sur la Covid-19.
Retrouvez toute l'actualité de la Caisse Régionale, les actions mutualistes locales et le mécénat sur le site ca-paris.com

Vos réactions doivent respecter nos CGU.