Crédit Agricole Nord de France : le résultat net consolidé croît de 5% sur un an

Crédit Agricole Nord de France : le résultat net consolidé croît de 5% sur un an©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 23 octobre 2017 à 21h26

Le Produit Net Bancaire de la Caisse régionale du Crédit Agricole Nord de France s'établit à 429,4 millions d'euros, en baisse de -2,3% sur un an. Hors opération de simplification du Groupe Crédit Agricole réalisée en août 2016 (-15,2 ME) et hors provision Epargne Logement (+9,2 ME), le Produit Net Bancaire baisse de 1% sur un an.

La marge d'intermédiation atteint 197,2 ME, soit -4% sur un an, pénalisée par le contexte de taux bas qui induit des volumes de réaménagements de crédits toujours importants et une production nouvelle à des taux d'intérêt plus faibles que le stock.

Le coût du risque s'établit à 11,8 ME (26,2 ME au 30 septembre 2016), soit un niveau inférieur à 10 points de base annualisés sur encours. Le résultat net sur actifs immobilisés s'élève à -0,4 ME.

Le résultat net social s'établit à 131,7 ME, stable sur un an (+0,4% hors opération de simplification du Groupe Crédit Agricole et provision Epargne Logement). Le résultat net consolidé du Groupe Crédit Agricole Nord de France s'élève à 127,2 ME, en hausse de +5% sur un an, en lien avec la progression pour un montant de 5,9 ME de la contribution des pôles métiers Capital Investissement, Foncière et Immobilier.

Perspectives 2017

Au travers de son modèle de banque multicanale de proximité 100% humaine et 100% digitale, et en synergie sur ses trois métiers de Banque, Assurance et Immobilier, la Caisse régionale Nord de France offre à ses clients une relation de conseil complète, personnalisée, innovante et agile. Elle accompagne ainsi tous les acteurs de son territoire, en apportant les expertises et savoir-faire nécessaires pour répondre à leurs besoins financiers et patrimoniaux.

Grâce à une reprise économique qui se consolide, la demande de crédits et l'activité commerciale devraient se maintenir à un bon niveau, même si un ralentissement est attendu en fin d'année. La marge d'intermédiation bancaire restera sous pression dans un contexte de taux d'intérêt durablement bas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.