Crédit Agricole Nord de France : les bénéfices à 9 mois reculent de 50%

Crédit Agricole Nord de France : les bénéfices à 9 mois reculent de 50%
euro monnaie devise flamme feu

Boursier.com, publié le lundi 26 octobre 2020 à 18h43

Avec la reprise de l'économie amorcée au 3e trimestre, l'activité commerciale du Crédit Agricole Nord de France s'est dynamisée en habitat et crédit à la consommation. Ainsi, 3,4 milliards d'euros de nouveaux crédits ont été réalisés depuis le début de l'année dont 2,2 MdsE pour les crédits habitat. En parallèle, 588 millions d'euros de Prêts Garantis par l'Etat (PGE) ont été accordés. Les encours de crédits s'établissent ainsi à 25,7 MdsE, en hausse de +6% sur un an.
L'épargne des clients s'élève à 31,7 MdsE, la progression de +6,9% observée étant principalement liée à la hausse de l'épargne de précaution sur les comptes à vue et les livrets, en particulier durant la période de confinement. Après un net ralentissement au 2e trimestre, les activités d'assurance de biens et de personnes ont été plus soutenues, la croissance du nombre de contrats s'établissant à +3,1% sur un an.
Près de 39.000 nouveaux clients ont rejoint la Caisse régionale et, à fin septembre 2020, près de 450.000 clients en sont sociétaires.

Le Produit Net Bancaire de la Caisse régionale s'établit à 400,1 ME, en baisse de -7,7% sur 1 an. Cette baisse s'explique principalement par l'absence de dividende versé par Crédit Agricole SA en raison des directives de la BCE.

Les charges de fonctionnement, à 257,1 ME, restent maîtrisées en dépit de la hausse des dépenses liées à la crise sanitaire. Le coût du risque s'établit à -32,9 ME, soit 17 bps annualisés sur encours, traduisant la stratégie de la Caisse régionale de renforcer la couverture des risques sur les encours sains dans un contexte incertain.

Après prise en compte du résultat net sur actifs immobilisés (-5,7 ME) et des impôts sur les sociétés (-45,3 ME), le résultat net social ressort à 59 ME, accusant une baisse de -50,4% sur un an, impacté par l'absence de dividende de Crédit Agricole SA et le renforcement des provisions en anticipation des effets potentiels de la crise sanitaire.

Le résultat net consolidé du Groupe Crédit Agricole Nord de France s'élève à 59 ME, en baisse de -50,3% sur un an, en raison de la baisse du résultat social de la Caisse régionale, des dépréciations de certains titres de sociétés détenus par Nord Capital Investissement et du ralentissement de l'activité immobilière observé durant la crise.

Perspectives

Face à la résurgence de la crise sanitaire cet automne et à son impact sur certains secteurs de l'économie régionale, le Crédit Agricole Nord de France reste mobilisé afin de soutenir de manière pérenne ses clients et son territoire. Il a accordé plus de 4.508 Prêts Garantis par l'Etat pour soutenir les entreprises de toutes tailles. Il a aussi, avec deux autres grandes banques régionales mutualistes, lancé un outil de renforcement en Fonds Propres, le Fonds Regain 340 dans lequel il a injecté 17 ME.

La Caisse régionale reste confiante dans la capacité de l'économie régionale à rebondir après la crise sanitaire. Bénéficiant d'un modèle mutualiste résilient et de fondamentaux solides, dont un ratio CET1 à 24,5% au 30 juin 2020, le Crédit Agricole Nord de France continuera d'accompagner ses clients face à la crise et dans les nécessaires transitions économiques et sociétales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.