Crédit Suisse réduit à 17 euros sa valorisation d'Altice

Crédit Suisse réduit à 17 euros sa valorisation d'Altice©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 06 novembre 2017 à 11h31

Le Crédit Suisse maintient un biais neutre sur Altice, après le plongeon de 20% du titre vendredi, dans le sillage de l'avertissement lancé par la société. L'objectif de cours a été révisé en baisse de 21 à 17 euros. Pour le bureau d'études, la conférence de présentation des résultats trimestriels a laissé beaucoup trop de questions sans réponse. La plupart concernaient l'activité aux États-Unis, mais ce n'est pas à cause de cette division que le titre a sombré en bourse. Au contraire, c'est plutôt la France qui a posé problème, avec une performance particulièrement faible. D'où la question fondamentale : peut-on gérer une affaire comme SFR en se focalisant essentiellement sur une réduction des coûts ? "Je pense que répondre à cette problématique est vitale pour comprendre les perspectives opérationnelles de long terme", estime l'analyste Jakob Bluestone.

Dans l'Hexagone, les interrogations se multiplient. Pourquoi est-ce que le revenu par abonné recule tellement dans le fixe ? Quelles sont les bases de comparaison et les effets de la restructuration ? Pourquoi les investissements dans la fibre ne vont-ils pas plus vite ? Pourquoi est-ce que le mobile ne bénéficie pas davantage de l'amélioration du réseau ? Altice peut-il continuer à faire croître ses prix ? Le Crédit Suisse est également déçu par la performance au Portugal, avec un revenu par abonné et une base qui ne décollent pas vraiment malgré le renforcement du réseau fibre. Finalement, ce sont les Etats-Unis qui fonctionnent le mieux, malgré le ralentissement de Suddenlink.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.