Crossject lève 12 ME

Crossject lève 12 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 14 décembre 2020 à 21h09

Crossject, qui développe un portefeuille de médicaments combinés innovants dédiés aux situations d'urgence, a sécurisé 12 millions d'euros de financement pour 2021, notamment par une émission obligataire composée de :
- 1 émission d'obligations convertibles pour un montant de 5,24 ME souscrites par les mêmes investisseurs européens qu'en 2019 dont Gemmes Venture, principal actionnaire historique, ainsi que
- 1 émission d'obligations simples d'un montant de 5,24 ME souscrits par ces mêmes investisseurs.

Cette émission obligataire déclenche le versement par Bpifrance de 2 ME additionnels dans le cadre d'un Prêt Garanti par l'Etat (PGE) complémentaire.

Ces émissions obligataires, auxquelles s'ajoutent le versement complémentaire du PGE de 2 ME et 3 ME de financements publics que la société anticipe de recevoir en 2021 (CIR, PIAVE, TVA...), sécurisent l'essentiel des besoins de trésorerie de la société pour l'année à venir, indépendamment de la signature escomptée de contrats commerciaux.

Ces émissions sont souscrites pour partie par les investisseurs européens ayant participé aux émissions d'obligations convertibles précédentes de 2018 et 2019 et, pour le reste, par Gemmes Venture, actionnaire historique de Crossject, à hauteur de 1 ME.

"Ces apports de trésorerie permettent aux équipes de se concentrer sur les dernières étapes de construction des dossiers de demande d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM), mais aussi d'engager le programme de sécurisation de l'outil industriel ce qui contribue à renforcer notre crédit auprès des acteurs -laboratoires pharmaceutiques et administrations fédérales US- intéressés par Zeneo. Le support sans faille de nos partenaires financiers historiques et les mesures de soutien mises en place par l'Etat sont des atouts majeurs pour l'atteinte de notre objectif : 'sauver des vies'", commente Patrick Alexandre, Président du Directoire.

Les obligations convertibles et les obligations simples ont été souscrites respectivement à 97% et 100% de leur valeur nominale. Elles ne porteront pas intérêts et viendront à échéance le 14 décembre 2023. Le prix de conversion des obligations convertibles sera fonction du cours de bourse au moment de la conversion.

A titre indicatif, si toutes les obligations étaient converties sur la base du cours de l'action Crossject à la clôture du 11 décembre 2020, un actionnaire détenant 1% du capital de Crossject avant sa mise en place, verrait sa participation passer à 0,935% du capital sur une base non diluée (à 0,911% du capital sur une base diluée compte-tenu des instruments dilutifs existants).

Les actions nouvelles issues de la conversion des obligations convertibles seront soumises à toutes les dispositions statutaires. Elles  seront pleinement assimilées aux actions ordinaires anciennes et jouiront des mêmes droits. Ces obligations ne feront l'objet d'aucune demande d'admission aux négociations sur Euronext Growth.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.