Crossject obtient une aide de 1,5 ME dans le cadre du plan de relance

Crossject obtient une aide de 1,5 ME dans le cadre du plan de relance©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 février 2021 à 07h38

Crossject, qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d'urgence, est lauréate du plan de relance. A ce titre, la société obtient une aide de 1,5 million d'euros sur 24 mois. Ce soutien financier est attribué par Bpifrance, opérateur du Plan de Relance, sous forme de subvention. Elle renforce la trésorerie de Crossject. Pour l'occasion, Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, était présent sur le site de Crossject à Gray.

Crossject, qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d'urgence, est lauréate du plan de relance. A ce titre, la société obtient une aide de 1,5 million d'euros sur 24 mois. Ce soutien financier est attribué par Bpifrance, opérateur du Plan de Relance, sous forme de subvention. Elle renforce la trésorerie de Crossject.
Pour l'occasion, Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, était présent sur le site de Crossject à Gray.

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject, commente : "C'est une grande fierté pour Crossject d'avoir reçu Monsieur le Ministre Bruno Le Maire, aujourd'hui dans notre unité industrielle d'Arc-les-Gray. L'intérêt du Ministre pour nos médicaments basés sur l'auto injecteur sans aiguille ZENEO témoigne de la reconnaissance du travail de toutes nos équipes. Etre lauréate au plan de relance permet à Crossject de bénéficier d'une aide de 1,5 ME qui contribuera à renforcer et sécuriser notre outil industriel, et ainsi crédibiliser plus encore l'entreprise auprès de ses partenaires existants et potentiels en Europe et aux Etats-Unis. Cette reconnaissance nous porte encore plus dans notre ambition de sauver des vies".

Rappelons que ce plan est mis en place par le gouvernement français, avec le soutien de l'Union Européenne, suite à l'épidémie de COVID19 pour soutenir les domaines les plus porteurs du tissu productif en France.

Déjà le 14 décembre 2020, Crossject avait levé 12 ME de financement. A cette date, Crossject anticipait également de recevoir 3 ME de financements en 2021 (CIR, PIAVE, contrats existants...), sécurisant l'essentiel des besoins de trésorerie de la société pour l'année à venir. Depuis, Crossject a déjà perçu en février, par anticipation, 1 ME de Bpifrance au titre du programme PIAVE. A ces 3 ME prévus, s'ajouteront donc les 1,5 ME de l'aide France Relance.

La cotation de l'action Crossject était suspendue sur dernier un cours de 4,03 euros. Elle reprend le lundi 19 février à l'ouverture du marché Euronext Growth Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.