Cryptomonnaies : Auplata songe à des jetons garantis par ses réserves aurifères

Cryptomonnaies : Auplata songe à des jetons garantis par ses réserves aurifères©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 08h09

Auplata a mandaté le cabinet de conseil et d'ingénierie SOFRECO en vue de concevoir un programme de travaux et d'études pour déterminer la teneur exacte de ses réserves au standard JORC en Guyane Française. Pour financer ce programme, l'entreprise envisage de lancer une Initial Coin Offering", sous forme de jetons (dits "tokens") qui pourraient être garantis par une partie de la production future d'or. En d'autres termes, Auplata s'essaie à la cryptomonnaie en adossant toutefois la valeur sur le potentiel en or des sites miniers de la société.

Le nouveau référentiel introduit par la blockchain, les crypto-monnaies et les jetons numériques ouvre la porte à une nouvelle voie de financement pour les sociétés cotées. L'un des grands avantages d'une levée de fonds par le biais d'une ICO est le plein alignement des intérêts : le financement de l'activité future est assuré sans dilution pour les actionnaires, tout en offrant une sécurité réelle sur les stocks futurs de l'entreprise, estime le PDG d'Auplata, Didier Tamagno. L'idée lui a été soufflée par Alpha Blue Ocean, qui prépare une opération identique pour le compte de la société Element ASA.

Ces tokens soulèvent toutefois certaines interrogations, notamment vis-à-vis de leur traitement comptable éventuel. Le cadre reste donc à préciser pour l'entreprise.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.