Cryptomonnaies : et si le Bitcoin flambait à 50.000$ cette année, puis 300.000$ ?

Cryptomonnaies : et si le Bitcoin flambait à 50.000$ cette année, puis 300.000$ ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 février 2018 à 13h08

Le Bitcoin, l'Ethereum, le Ripple et les autres cryptomonnaies, comptent parmi les investissements les plus risqués à l'heure actuelle, comme ne manquent pas de le préciser chaque jour bon nombre de spécialistes. Certains experts affichent toutefois une confiance inébranlable dans l'avenir des crypto-devises.

Le marché des 'cryptos' pourrait atteindre 1.000 milliards de dollars cette année !

Jamie Burke, CEO d'Outlier Ventures, compte parmi les investisseurs les plus offensifs sur les cryptomonnaies. Selon des commentaires rapportés par CNBC, Burke estime que les monnaies digitales devraient afficher cette année un 'rally' encore plus puissant que celui de l'année 2017. Selon lui, la capitalisation des cryptomonnaies pourrait même dépasser les 1.000 milliards de dollars en 2018 !

"Nous pensons qu'après le mois de février, le marché va probablement entrer dans une phase haussière comparable sinon plus importante que celle de l'an dernier, portant potentiellement sa valeur à 1.000 milliards de dollars", prédit Burke, qui juge tout de même que les investisseurs pourraient alors se concentrer un peu plus sur... les fondamentaux.

50.000$ en décembre sur le Bitcoin ?

Le Bitcoin, de son côté, pourrait atteindre les 50.000$ cette année, juge Thomas Glucksmann de la plateforme Gatecoin, également interrogé par CNBC. Ce spécialiste évoque les avancées technologiques et les nouveaux produits d'investissement, qui devraient constituer des catalyseurs. "Il n'y a aucune raison de ne pas voir le Bitcoin pousser à 50.000$ d'ici décembre", juge Glucksmann, qui pense que les 'cryptos' devraient profiter d'une reconnaissance accrue des régulateurs, de l'entrée des investisseurs institutionnels sur le marché, et des développements technologiques. D'après ce professionnel, le BTC, qui vient juste de retoucher les 9.000$, pourrait donc être multiplié par plus de cinq cette année.

Bientôt un ETF ?

Glucksmann attend beaucoup d'un éventuel ETF sur le Bitcoin ou les 'cryptos' ('exchange-traded fund' - fonds calquant leur performance). Il y a une dizaine de candidats dans le 'pipeline', qui attendent l'accord de la SEC, autorité financière américaine. JP Morgan Chase, dans son récent rapport sur les cryptomonnaies, précise également que l'arrivée des premiers ETF sur le Bitcoin ou les devises digitales constituerait un catalyseur.

Pour l'instant, toutefois, la SEC n'a pas franchi le pas. En fin d'année dernière, le CME et le CBOE avaient proposé leurs contrats à terme sur le Bitcoin. Adena Friedman, la patronne du Nasdaq, considère également l'idée de 'futures' sur les cryptomonnaies.

Cameron et Tyler Winklevoss rêvent de gloire

Les jumeaux Cameron et Tyler Winklevoss, qui comptent parmi les grands investisseurs en Bitcoin et cryptomonnaies, et ont fondé la plateforme d'échange Gemini Trust, avaient tenté leur chance l'an dernier sur ce marché des ETF sur le Bitcoin, mais leur proposition avait été rejetée par la SEC le 10 mars 2017. La SEC expliquait sa décision par un manque de régulation et d'accords de surveillance coordonnée entre échanges.

Crypto-jumeaux

Les jeunes frères Winklevoss, jusqu'alors essentiellement connus pour leur procès contre Mark Zuckerberg (ils accusaient le dirigeant de Facebook d'avoir détourné leur idée), ont été parmi les premiers à investir massivement sur le Bitcoin, dès 2012 et 2013. Ils sont considérés depuis l'an dernier comme des milliardaires en Bitcoin. Désormais, selon un classement récemment établi par 'Forbes', leur crypto-fortune s'établirait entre 900 millions de dollars et 1,1 milliard de dollars.

En outre, leur plateforme spécialisée Gemini Trust revendique maintenant 300 millions de dollars d'échanges quotidiens.

Le Bitcoin à plus de 300.000$ !

Les jumeaux affichent des ambitions vertigineuses. Cameron, interrogé par CNBC, a estimé que le Bitcoin allait un jour valoir 40 fois plus, soit plus de 300.000$ - sans toutefois fixer d'horizon de temps. "Nous pensons que le Bitcoin disrupte l'or", a aussi lancé Cameron Winklevoss, soulignant la rareté et le côté pratique du BTC en comparaison de la 'relique barbare'. Selon Cameron, le Bitcoin serait un actif encore très sous-évalué. Évidemment, les prévisions extrêmement optimistes - et pas totalement désintéressées - des jumeaux feront sourire certains. "Vous savez, les critiques constituent juste un échec de l'imagination", assène de son côté Tyler, taclant sèchement les sceptiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.