Cryptomonnaies : l'interdiction du Bitcoin est loin d'être certaine en Corée du Sud

Cryptomonnaies : l'interdiction du Bitcoin est loin d'être certaine en Corée du Sud©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 janvier 2018 à 12h36

Le Bitcoin et les cryptomonnaies avaient souffert quelque peu la semaine dernière, du fait d'une potentielle interdiction en Corée du Sud. Le régulateur financier sud-coréen avait récemment prévenu qu'il inspectait, avec d'autres agences, six banques locales offrant des comptes en devises digitales aux institutions. Les rumeurs ont ensuite concerné une possible interdiction des échanges de Bitcoin et de 'cryptos' en Corée du Sud.

L'agence Reuters citait à ce sujet des commentaires du Ministre local de la Justice, Park Sang-ki. Ce dernier aurait affirmé que son ministère étudiait une législation interdisant les échanges de cryptomonnaies, suite à de longues discussions avec un certain nombre d'agences gouvernementales, dont le ministère des finances.

Coinone et Bithumb, deux des principales plateformes d'échange de cryptomonnaies du pays, avaient par ailleurs été perquisitionnées, preuve de la volonté locale de régulation...

Pas de mesure immédiate

Néanmoins, une telle interdiction ne pouvait pas être immédiate, comme nous l'avions précisé la semaine dernière. En effet, le projet local de loi devra être approuvé préalablement par le parlement, ce qui constitue une procédure généralement assez longue, qui pourrait même durer plusieurs années. En outre, le Bitcoin, l'Ethereum et les cryptos connaissent un succès croissant en Corée du Sud, et les élections locales, prévues cette année, approchent, ce qui devrait encore compliquer les choses pour les régulateurs inquiets.

Mise au point

Après les menaces de la semaine dernière, la Corée du Sud affirme désormais qu'elle décidera des suites à donner concernant les échanges de 'cryptos'... après de nouvelles discussions. Le gouvernement temporise donc ce lundi, expliquant que l'éventuelle interdiction tant redoutée reste conditionnée à certaines consultations et certaines discussions supplémentaires.

Pas encore d'avis définitif

D'après le gouvernement sud-coréen ce jour, la fermeture proposée des échanges de cryptomonnaies, récemment mentionnée par le Ministère de la Justice, ne serait en fait qu'une des pistes suggérées pour apaiser la spéculation. Les devises digitales connaissent un succès assez phénoménal en Corée du Sud, et les principales 'cryptos' s'échangent d'ailleurs à des cours bien plus élevés sur les plateformes locales, ce qui tend également à inquiéter les autorités. Une décision concrète du gouvernement n'interviendra néanmoins qu'après avoir réalisé les consultations et discussions nécessaires.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU