Cryptomonnaies : pour Warren Buffet le bitcoin "finira mal"

Cryptomonnaies : pour Warren Buffet le bitcoin "finira mal"
Warren Buffett Berkshire Hathaway

Boursier.com, publié le mercredi 10 janvier 2018 à 21h45

Si la starlette française Nabilla fait de la publicité pour le bitcoin, Warren Buffet se montre plus méfiant... Le célèbre investisseur et milliardaire américain a ainsi jugé mercredi que le bitcoin connaîtrait sans doute une fin tragique... " En matière de cryptomonnaies, je peux dire avec quasi-certitude qu'elles finiront mal", a ainsi expliqué le "sage d'Omaha" sur la chaîne 'CNBC', précisant ne pas pouvoir prédire "quand ou comment ça se passera".

Le dirigeant de la firme d'investissement Berkshire Hathaway a précisé que "nous n'en avons pas acheté, nous n'en vendons pas, nous n'aurons jamais de position" sur le bitcoin. "J'ai assez de problèmes avec des choses que je connais un peu, pourquoi est-ce que je prendrais une position dans quelque chose que je ne connais pas ? ", a-t-il poursuivi.

La succession de Warren Buffett se précise

Warren Buffett qui, à 87 ans, prépare sa succession à la tête de son empire financier, a bâti sa fortune colossale (88 milliards de dollars, selon le classement 'Forbes') en investissant dans des entreprises dont il estimait les métiers porteurs et la valorisation sous-estimée.

Mercredi, M. Buffett a annoncé la nomination de Gregory Abel et d'Ajit Jain comme vice-présidents de Berkshire. Les deux responsables, considérés depuis plusieurs années comme les mieux placés pour succéder à Warren Buffett, font aussi leur entrée au conseil d'administration du groupe.

Jamie Dimon regrette d'avoir qualifié le bitcoin d''"escroquerie"

Mardi, Jamie Dimon, le PDG de la banque JP Morgan Chase, s'était montré un peu moins sévère que Warren Buffett pour le bitcoin, en regrettant d'avoir qualifié la cryptomonnaie d'"escroquerie qui va mal finir" en septembre dernier.

Interviewé sur la chaîne américaine 'Fox Business', le dirigeant avait aussi estimé que "le vrai sujet est de savoir comment les gouvernements vont réagir lorsque le bitcoin deviendra vraiment important" en termes d'actifs. "J'ai juste une opinion différente de celle des autres, je ne m'intéresse pas du tout à ce sujet", avait ajouté Jamie Dimon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.