CS est sélectionné par Airbus pour réaliser des sous-systèmes d'Egnos V3

CS est sélectionné par Airbus pour réaliser des sous-systèmes d'Egnos V3©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 mars 2018 à 18h35

Egnos V3, la nouvelle génération du système européen d'augmentation du signal de géopositionnement par satellite, a pour mission de renforcer et de garantir la précision, la fiabilité et la sécurité des signaux émis par les constellations Galileo (Europe) et GPS (USA).

Airbus, maître d'oeuvre choisi par l'ESA pour la réalisation d'Egnos V3, a confié à CS le développement, l'intégration, la qualification et le support à l'approbation SoL (Safety of Life) de deux sous-systèmes critiques de ce dispositif. Nous mettrons en oeuvre nos compétences tant dans la maîtrise des disciplines de l'orbitographie et de la navigation que dans celle des normes de sécurité et de sûreté de fonctionnement des systèmes temps réel critiques, commente Khaled DRAZ, Directeur Général de CS Systèmes d'Information.

Egnos V3 doit fournir à partir de 2023 et pour plus de 6 ans des services de pointe, améliorés et sécurisés, pour l'aviation civile et de nouveaux utilisateurs terrestres et maritimes à travers l'Europe en exploitant à la fois les signaux américains GPS et européens Galileo.

Pour fonctionner, Egnos s'appuie sur des stations sol qui captent les signaux de géopositionnement, puis les transmettent à des centres de traitement qui en vérifient l'intégrité et en affinent la précision. Les données sont ensuite transmises via des satellites télécom géostationnaires.

Dans le cadre de ce grand programme, CS assurera le développement et l'intégration de 2 sous-systèmes majeurs :
- le PCF -Prediction Chain Facility- coeur des algorithmes d'orbitographie et de navigation en temps réel, qui assure la correction des signaux Galileo et GPS afin d'en améliorer la précision et la fiabilité.
- le MCIF - Monitoring Control Interface Facility - interface essentielle à la supervision et à l'opération du système.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.