Cybergun : "equitization"

Cybergun : "equitization"
Logo de la société Cybergun.

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 08h49

Cybergun a mis en oeuvre un programme d'"equitization", au travers d'une fiducie-gestion constituée le 17 février 2020, portant sur une partie de sa dette obligataire et de la dette des créanciers financiers (CECA) d'un montant de 7,9 ME. Le 14 avril dernier, l'intégralité du Crédit-Vendeur d'un montant de 5,3 ME résultant du rachat par Cybergun auprès de la Fiducie des Obligations et des OCEANE a été converti en actions qui ont ensuite été intégralement cédées sur le marché.

Cybergun a mis en oeuvre un programme d'"equitization", au travers d'une fiducie-gestion constituée le 17 février 2020, portant sur une partie de sa dette obligataire et de la dette des créanciers financiers (CECA) d'un montant de 7,9 ME. Le 14 avril dernier, l'intégralité du Crédit-Vendeur d'un montant de 5,3 ME résultant du rachat par Cybergun auprès de la Fiducie des Obligations et des OCEANE a été converti en actions qui ont ensuite été intégralement cédées sur le marché.

À ce jour, tous les Créanciers Obligataires ont été totalement désintéressés grâce au produit net de cession des actions émises sur conversion de la dette obligataire. Le programme d'"equitization" se poursuivra dans les prochains jours concernant la dette des créanciers financiers (CECA), explique Cybergun.

Dans ce contexte, et suivant la recommandation du commissaire à l'exécution du plan, il a été décidé de suspendre l'activité de la Fiducie juste avant l'equitization de la dette de Cybergun à l'égard de son actionnaire de référence, RESTARTED INVESTMENT, qui a soutenu financièrement le plan. Cette dette d'un montant de 1,7 ME correspondant à l'avance faite par RESTARTED INVESTMENT à hauteur de 30% du passif admis des obligataires n'ayant pas apporté leurs obligations à la Fiducie.

Cette suspension temporaire sera effective à compter de l'equitization totale des dettes financières CECA, ce qui permettra de réactiver la ligne de financement obligataire. Cybergun envisage à cet égard de tirer 20 ME sur cette ligne d'ici la fin de l'année pour soutenir les projets de développement de l'entreprise, notamment via des opérations de croissance externe à l'image de la prise de participation dans Valantur ou de l'acquisition d'un site de fabrication en France.

La structure financière pourra également être renforcée par l'exercice de tout ou partie des BSA. L'exercice de l'intégralité des 24 916 790 BSA émis donnerait lieu à une augmentation de capital de 4,7 ME par la création de 2 491 679 000 actions nouvelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.