Cybergun fait le point sur son programme de désendettement

Cybergun fait le point sur son programme de désendettement
Logo de la société Cybergun.

Boursier.com, publié le lundi 11 janvier 2021 à 07h23

Cybergun annonce que le programme d'equitization -c'est-à-dire le processus permettant la transformation, à terme, des créances détenues par la Fiducie en actions Cybergun- de sa dette obligataire et de ses autres dettes financières ayant démarré le 1er décembre a déjà permis de convertir en capital 2,1 millions d'euros de sa dette financière restructurée.

Dans le cadre d'un programme de désendettement mis en place à l'issue du plan de sauvegarde financière accélérée (SFA), les principaux créanciers financiers de la société ont accepté d'apporter leurs créances à une fiducie et d'en devenir constituants et bénéficiaires.

Les créances détenues par la Fiducie sont "converties" (equitizées) au fil de l'eau en actions qui sont vendues sur le marché.

Le produit net de cession des actions doit ensuite être rétrocédé aux constituants et bénéficiaires à due proportion de leurs créances apportées.

Ce processus permettant de rembourser l'intégralité de la dette financière restructurée, soit 7,9 ME a démarré le 1er décembre et doit s'achever au plus tard le 31 décembre 2024.

A ce jour, un peu plus d'un mois seulement après le lancement du programme de désendettement, le produit net de cession de actions Cybergun issues de l'equitization du Crédit-Vendeur, a généré un montant permettant de déclencher un versement en numéraire, de la Fiducie à tous les Créanciers Obligataires O1, égal à 35% du montant de leur passif admis.

Ce paiement vient compléter l'avance de 15% du montant du passif admis des Créanciers Obligataires O1 effectuée par la Fiducie le 19 octobre 2020 grâce aux fonds qui lui avaient été transférés au préalable par Restarted Investment. Il est précisé que la ligne de financement obligataire est toujours suspendue, et ce jusqu'à la fin de la période d'equitization de la dette obligataire et de la dette des créanciers financiers (CECA).

Un avenant à la convention de fiducie a été conclu, le 8 janvier, afin de modifier les modalités d'exercice des BSAE, pour permettre certains ajustements purement techniques liés notamment à l'évolution du cours de Bourse et de la liquidité des actions Cybergun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.