Cybergun : gros contrat en vue

Cybergun : gros contrat en vue
Internet-Web-Cybercafé

Boursier.com, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 08h37

Cybergun commence à voir le bout du tunnel. Après les contrats annoncés la semaine passée avec la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale française, le spécialiste des armes factices explique avoir plusieurs pistes concrètes, notamment en Afrique.

A l'occasion de la 20ème édition de Milipol Paris 2017, l'évènement mondial de la sécurité intérieure des États, Spartan Military, département militaire du groupe, et Sofexi, filiale du Groupe Marck dédiée aux besoins en équipements des administrations et des forces de défense et de sécurité à l'international, ont présenté un kit complet pour un entraînement en toute sécurité. Fort d'une relation commerciale existante sur l'année 2017 avec le Groupe Marck, cet accord ouvre à Cybergun de nouveaux territoires de croissance en Afrique. Ce kit permet de généraliser un nouveau concept d'entraînement pour les forces de sécurité et de défense qui s'articule autour d'une gamme de répliques d'armes et d'accessoires Cybergun avec parcours d'entraînement chronométré, d'une formation au système AirSoft et d'une maintenance utilisateur. Cette offre est en cours de déploiement sur le continent africain où Sofexi dispose d'un puissant réseau commercial. Plusieurs contrats sont en cours de négociation finale dont quelques-uns pourraient être confirmés d'ici peu.

Par ailleurs, le contrat de co-développement d'un projet révolutionnaire signé avec l'un des principaux fabricants mondiaux d'armes entre dans une phase majeure, poursuit Cybergun. Les deux partenaires ont en effet signé et engagé la phase 2 du programme à la suite du succès de la 1ère phase de développement financée intégralement par le partenaire. Cette 2ème phase, toujours financée intégralement par le partenaire, rapproche Cybergun de son objectif ultime pour ce contrat: entrer en phase de production de ce produit qui devrait générer plus d'une dizaine de millions d'euros par an sur une durée d'environ 10 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.