Cybergun : le résultat net ressort proche de l'équilibre

Cybergun : le résultat net ressort proche de l'équilibre
Logo de la société Cybergun.

Boursier.com, publié le mardi 16 mars 2021 à 07h26

Le chiffre d'affaires du groupe Cybergun sur la période s'est établi à 9,9 ME, contre 11 ME pour la même période de l'exercice précédent du fait du repositionnement stratégique du Groupe aux Etats-Unis (contrat de distribution avec la société EVIKE.COM, leader américain de la distribution d'AirSoft) et en Asie (activité de gestion de contrat de distribution) et de l'impact de la crise sanitaire sur l'activité civile (fermeture des points de vente) et militaire (report de contrats). La marge brute ressort à 2,5 ME, soit 24,8% du chiffre d'affaires contre 27,3% un an plus tôt, "traduisant un haut niveau de valeur ajoutée malgré la montée en puissance des accords de distribution aux Etats-Unis et en Asie". Le résultat opérationnel courant est en amélioration de 1,5 ME à -2,5 ME, grâce au plan d'économies des charges opérationnelles courantes. Enfin, le résultat net ressort proche de l'équilibre, à -0,3 ME, grâce au produit exceptionnel lié à la restructuration de la dette financière.

Le chiffre d'affaires du groupe Cybergun sur la période s'est établi à 9,9 ME, contre 11 ME pour la même période de l'exercice précédent du fait du repositionnement stratégique du Groupe aux Etats-Unis (contrat de distribution avec la société EVIKE.COM, leader américain de la distribution d'AirSoft) et en Asie (activité de gestion de contrat de distribution) et de l'impact de la crise sanitaire sur l'activité civile (fermeture des points de vente) et militaire (report de contrats).
La marge brute ressort à 2,5 ME, soit 24,8% du chiffre d'affaires contre 27,3% un an plus tôt, "traduisant un haut niveau de valeur ajoutée malgré la montée en puissance des accords de distribution aux Etats-Unis et en Asie".
Le résultat opérationnel courant est en amélioration de 1,5 ME à -2,5 ME, grâce au plan d'économies des charges opérationnelles courantes. Enfin, le résultat net ressort proche de l'équilibre, à -0,3 ME, grâce au produit exceptionnel lié à la restructuration de la dette financière.

PLUS DE DETTE FINANCIÈRE À REMBOURSER EN NUMÉRAIRE

Au 30 juin 2020, CYBERGUN disposait de 3,1 ME de fonds propres, de 3,1 ME de trésorerie et du soutien financier de son actionnaire de référence, RESTARTED INVESTMENT, qui s'est engagé à couvrir les éventuels besoins de financement de l'activité au moins jusqu'à fin 2020.
Surtout, les 15,3 ME de dettes financières encore au bilan à fin juin 2020 étaient essentiellement composées de dettes remboursables en actions, soit dans le cadre de la ligne de financement obligataire (7,1 ME) soit dans le cadre du programme d'equitization (7,9 ME).

PERSPECTIVES

Depuis le 1er juillet 2020, le groupe a enregistré de nombreux développements autour de son pôle militaire avec, notamment :

La réception d'une nouvelle commande de répliques, passée par l'Armée de terre française, pour plus de 400 répliques du GLOCK 17 et leurs accessoires.
Le contrat de sous-traitance avec RUAG Défense France (RDF), filiale française de RUAG Simulation & Training, qui, après avoir remporté un appel d'offres pour livrer une quinzaine de simulateurs indoor d'entrainement au tir aux armes légères lancé par un pays européen membre de l'OTAN, a souhaité confier la réalisation des répliques d'armes pour ces simulateurs à CYBERGUN.
Le partenariat avec le Groupe VALANTUR, acteur français spécialisé dans la fabrication de sous-ensembles et de servitudes destinés à l'aéronautique civile et militaire, qui s'est traduit par la création d'ARKANIA, filiale commune regroupant un bureau d'études et ayant vocation à produire pour les deux partenaires des équipements " made in France ", l'acquisition par ARKANIA d'un site de production d'une superficie de plus de 10.000 m(2) qui devrait entrer en production d'ici à la fin du 1er semestre 2021 et la prise de participation de CYBERGUN dans VALANTUR à l'occasion du dernier tour de financement.
Le renforcement du portefeuille de licences avec la signature d'un contrat de licence exclusive mondiale avec la société turque CANIK. Ce contrat couvre notamment la conception, la production et la distribution de calibres 4.5mm et 6mm pour les marchés civil et militaire.
Le pôle militaire reste également engagé dans le développement d'un produit révolutionnaire pour un grand manufacturier et une alliance avec un leader mondial de la défense dans le cadre d'une réponse commune à une consultation lancée par le service des armées d'un grand pays européen concernant un système d'instruction et d'entrainement au tir de combat.

Sur le plan financier, le programme d'equitization de la dette se poursuit et permettra, à terme, de disposer d'une structure financière saine et totalement désendettée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.