Cybergun remporte avec Thales le marché d'entraînement au tir en salle des soldats

Cybergun remporte avec Thales le marché d'entraînement au tir en salle des soldats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 01 juin 2021 à 09h23

Cybergun vient de signer avec la Direction Générale de l'Armement (DGA), et en co-traitance avec son partenaire Thales, le marché d'entrainement au tir sur armes légères d'infanterie SINETIC pour moderniser les capacités et renforcer la sécurité des soldats lors des entrainements. Ce vaste programme qui couvre les besoins de formation des trois armées sera déployé sur une période d'environ 10 ans et, selon l'Appel d'Offres pour un besoin allant jusqu'à 80 sites à équiper, dont 5 en outre-mer. La première livraison est prévue en 2023, pour équiper les 2 premiers sites de l'Armée de Terre. Il s'agit du plus gros contrat jamais signé par Cybergun dans le domaine stratégique de l'entraînement des forces.

Cybergun vient de signer avec la Direction Générale de l'Armement (DGA), et en co-traitance avec son partenaire Thales, le marché d'entrainement au tir sur armes légères d'infanterie SINETIC pour moderniser les capacités et renforcer la sécurité des soldats lors des entrainements. Ce vaste programme qui couvre les besoins de formation des trois armées sera déployé sur une période d'environ 10 ans et, selon l'Appel d'Offres pour un besoin allant jusqu'à 80 sites à équiper, dont 5 en outre-mer. La première livraison est prévue en 2023, pour équiper les 2 premiers sites de l'Armée de Terre. Il s'agit du plus gros contrat jamais signé par Cybergun dans le domaine stratégique de l'entraînement des forces.

SINETIC apportera une grande plus-value à l'entrainement des soldats au niveau du groupe de combat. Il proposera des scénarios tactiques variés d'entrainement collectif dans des conditions très proches du réel. Il intègrera les toutes dernières technologies de simulation (sans fil, réalité virtuelle, miniaturisation, simulation optique et optronique de l'arme et du combattant) pour améliorer l'effet immersif de l'entrainement. Enfin, il couvrira toute la gamme d'armement léger petit calibre du combattant, y compris le système FELIN, incluant les nouvelles armes individuelles déployées récemment, mais aussi l'armement d'appui collectif (mitrailleuse lourde). L'espace de tir permettra d'entrainer un groupe de combat débarqué de 12 fantassins avec un tireur équipé d'une arme collective. Ce dispositif permettra de rejouer le scénario en phase de debriefing, mais également de mesurer la précision des tirs et d'enregistrer les résultats d'impacts par tireur et par cible, pour suivre avec précision les performances et les progrès de chacun.

Autre innovation, SINETIC sera le premier système en France équipé de répliques d'armes. Ainsi l'entraînement au tir sera simulé avec des armes factices extrêmement fidèles aux armes réelles. Ceci permettra de renforcer la sécurité des soldats lors des entrainements et surtout, allègera les contraintes réglementaires liées au maniement des armes pour rendre l'accès aux séances d'entrainement plus simple et plus rapide.

Grâce à la variété des armes et à la richesse et souplesse des scénarios d'entrainement, d'autres applications pourraient être envisagées pour ce type de système.

Les kits comprenant des répliques d'armes instrumentées et militarisées et accessoires associés (optique de l'arme et jumelle du combattant) sont au prix unitaire catalogue d'environ 450 KE par site équipé, ajoute le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.