Cybergun : une ligne de financement en fonds propres de... 92 ME !

Cybergun : une ligne de financement en fonds propres de... 92 ME !
Logo de la société Cybergun.

Boursier.com, publié le mardi 08 octobre 2019 à 08h44

Cybergun annonce une issue favorable aux négociations engagées avec les porteurs d'obligations CYBO 2020 ainsi que le projet de réunification des fonctions de président et directeur général. La dilution est également au programme, puisque le groupe fait part de la mise en place d'une ligne de financement en fonds propres de 92 ME !

Afin de trouver un juste équilibre financier après 5 années de restructuration, Cybergun doit finaliser le rééquilibrage de son bilan encore aujourd'hui pénalisé par la dette obligataire non convertible (9 ME en principal à échéance octobre 2020 avec des coupons annuels de 5% en 2019 et de 10% en 2020), émise en octobre 2010 par l'ancienne équipe.

Dans ce cadre, les porteurs d'obligations étaient réunis hier en Assemblée Générale. A l'issue de longues discussions, les porteurs présents ou représentés ont proposé et approuvé à près de 75% le principe d'un schéma accepté par le groupe avec le soutien de son actionnaire de référence Restarted Investment.

L'option 1 consiste en une transformation progressive de leur créance en actions dans le cadre d'un processus organisé au sein d'une fiducie. Dans cette option, les porteurs peuvent espérer un remboursement étalé dans le temps de tout ou partie de leur créance grâce au produit de cession sur le marché des actions issues du processus de de conversion au fil de l'eau à compter du 1er décembre 2020 et jusqu'au 31 décembre 2022. Les porteurs qui opteront pour cette option se verront par ailleurs attribuer gratuitement un Bon de souscription d'actions (BSA) " K1 " exerçable à compter du 1er décembre 2020.

L'option 2 passe par un remboursement immédiat en numéraire de 30% de leur créance (principal + intérêts courus et à échoir) devant intervenir avant le 31 décembre 2019. Les porteurs qui opteront pour cette option se verront attribuer gratuitement un Bon de souscription d'actions (BSA) K2 exerçable dès leur attribution.

Les modalités exactes de chacune de ces deux options - chaque obligataire devant le cas échéant choisir l'une ou l'autre de ces options ou un panachage entre les deux - seront définitivement arrêtées lors d'une ultime Assemblée Générale des obligataires convoquée avant fin novembre 2019 après la prochaine Assemblée Générale des actionnaires qui pourrait autoriser ces opérations.

Restarted s'est engagé à assurer le financement du paiement en numéraire de l'option 2 et sera de ce fait bénéficiaire de la fiducie au même titre que les obligataires adhérant à l'option 1. Les actions issues du processus de transformation lui seront livrées au lieu d'être vendues sur le marché, limitant ainsi l'impact sur la liquidité du titre et démontrant la volonté de Restarted d'être un actionnaire de référence de long terme.

La Direction de Cybergun va engager les démarches nécessaires à la mise en oeuvre de cette solution pour une réalisation effective à compter du mois de janvier 2020 et informera le marché des avancées significatives.

Le Conseil d'administration devrait décider, lors de sa prochaine réunion, de réunir les fonctions de Président et de Directeur Général. Hugo Brugière, déjà vice-Président et Directeur Général, serait ainsi nommé PDG. Claude Solarz conserverait son mandat d'administrateur et continuerait à apporter à l'entreprise son expérience dans le cadre des travaux du Conseil dont la composition resterait inchangée.

Dans le même temps, Cybergun annonce aujourd'hui la mise en place d'une ligne de financement en fonds propres avec le fonds d'investissement European High Growth Opportunities Securitization Fund géré par le groupe Alpha Blue Ocean (ABO). Le groupe a décidé de faire usage de la délégation accordée par la 18ème résolution de l'Assemblée Générale des actionnaires du 25 septembre 2018 et de la 17ème résolution de l'Assemblée Générale du 11 octobre prochain (sous réserve de l'adoption de cette dernière) afin de mettre en place cette nouvelle ligne de financement qui doit permettre de résoudre durablement la question de son financement.

Conformément aux termes de l'accord, ABO s'est engagé à souscrire un maximum de 92 ME sous forme d'obligations convertibles ou échangeables en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) sur une période de 96 mois. Une première souscription de 5 ME aura lieu en deux tranches dont le montant nominal total sera respectivement de 2 ME, laquelle a été souscrite immédiatement, et de 3 ME, laquelle sera souscrite dans les prochains jours.

Dans l'hypothèse d'une utilisation en totalité de cette ligne de financement, un actionnaire détenant 1,00% du capital de Cybergun avant sa mise en place, verrait sa participation passer à 0,058% du capital sur une base non diluée !

Le nombre d'actions émises dans le cadre de cet accord et admises aux négociations fera l'objet d'avis d'Euronext ainsi que d'une communication sur le site Internet de Cybergun. La présente émission ne donne pas lieu à l'établissement d'un prospectus soumis au visa de l'AMF.

Cette ligne de financement "permettra à Cybergun de s'engager sereinement dans un nouveau cycle de lourds investissements avec un partenaire financier d'envergure", conclut le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.