Cybergun va rembourser 60% sa dette obligataire en actions

Cybergun va rembourser 60% sa dette obligataire en actions
Internet-Web-Cybercafé

Boursier.com, publié le vendredi 19 juillet 2019 à 09h25

Faute d'atteinte du quorum, fixé par la Loi à 20% du nombre total d'obligations en circulation, l'Assemblée générale des porteurs d'obligations Cybergun du 16 juillet n'a pu valablement délibérer sur le projet de renégociation de la dette obligataire à échéance octobre 2020.

Pour autant, Cybergun annonce qu'un débat constructif s'est instauré entre le management de la société et les porteurs présents et représentés. À l'initiative de certains obligataires présents, un remboursement partiel anticipé intégralement en actions Cybergun a été discuté.

A la suite de cette Assemblée, la Direction Générale s'est rapprochée de l'actionnaire de référence de la société, Restarted Investment, à l'effet de recueillir sa position sur cette nouvelle proposition des obligataires. Dans ce cadre, Restarted Investment a indiqué qu'un remboursement partiel anticipé, intégralement en actions Cybergun, à hauteur de 60% du montant nominal et sur la base d'une valeur de l'action à 0,16 euro, contre un abandon du solde de la créance, lui semble raisonnable et acceptable.

Le Conseil d'administration de Cybergun s'est réuni ce mercredi 17 juillet 2019 afin d'étudier cette alternative et s'est prononcé favorablement. Il souhaiterait que celle-ci soit étudiée dans le cadre de l'Assemblée générale appelée à se réunir sur 2ème convocation le 29 juillet. Sur deuxième convocation, aucun quorum minimal n'étant requis, l'Assemblée pourra délibérer et entériner son choix.

Cybergun précise qu'en cas d'accord, les porteurs d'obligations auraient alors récupéré plus de 86% de la valeur nominale de leurs obligations (à ce jour, les coupons versés représentent près de 45% de la valeur nominale). Cette renégociation de la dette obligataire ferait économiser à Cybergun, en intérêts de la dette, 0,3 million d'euros de frais financiers en 2019 puis 0,7 ME de frais financiers et 9 ME en remboursement du capital en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.