Danone : dans le collimateur du fonds activiste Bluebell

Danone : dans le collimateur du fonds activiste Bluebell©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 janvier 2021 à 21h55

Le fonds activiste Bluebell Capital Partners a acquis fin 2020 une participation au capital de Danone, et réclame le départ du PDG du groupe agro-alimentaire français, selon le site internet de 'Challenges'. L'action Danone a grimpé lundi de 2% à la clôture suite à ces informations, surperformant le marché (+0,1% pour le CAC 40).

Selon le magazine, le fonds basé à Londres a adressé une lettre aux dirigeants de Danone pour réclamer une révision de la gouvernance et de la stratégie du groupe, avec notamment le remplacement du PDG Emmanuel Faber. Bluebell conseille ainsi "d'envisager le départ" de M. Faber, et au passage de séparer les fonctions de président et de directeur général.

Lundi soir, interrogé par l'agence Reuters, Danone a déclaré qu'il ne commentait pas ces informations et que son équipe de direction était pleinement concentrée sur la création de valeur à long terme pour les actionnaires.

Les objectifs fixés en 2017 ont été "ratés"

Selon 'Challenges', le fonds a adressé une lettre au conseil d'administration dans laquelle il demande, en tant qu'actionnaire, "un certain nombre de changements". Bluebell incrimine l'action d'Emmanuel Faber (et) considère que "sous l'action de M. Faber, le groupe n'a pas géré au mieux le bon équilibre entre le retour de valeur pour les actionnaires et le développement durable", poursuit Challenges, en citant le document.

"Danone a raté la plupart de ses objectifs opérationnels présentés lors de la Journée des investisseurs à Evian le 18 mai 2017", affirme encore la lettre de Bluebell.

Selon 'Les Echos', qui rapportent aussi l'information, le fonds critique également l'achat de WhiteWave, géant américain des produits bio et végétaux en 2016 pour 12,5 milliards de dollars. Bluebell pointe le caractère "très coûteux" de cette acquisition qui n'aurait pas tenu ses promesses de synergies.

Réorganisation annoncée en novembre 2020

A la Bourse de Paris, l'action Danone a chuté de 27% en 2020, signant l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40 l'an dernier, alors que celle de son concurrent suisse Nestlé à fini stable sur un an, malgré la crise du coronavirus. Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 5,6% sur les neuf premiers mois et sa marge opérationnelle s'est détériorée.

Emmanuel Faber a lancé en novembre 2020 une grande réorganisation de l'entreprise afin de la rendre plus efficace et plus rentable, en renforçant la gouvernance et en regroupant ses trois métiers (produits laitiers et végétaux, nutrition spécialisée et eaux) par zones géographiques, divisant ainsi par trois, le nombre de sièges sociaux dans chaque pays. La Bourse avait apprécié cette annonce, le titre ayant regagné environ 10% depuis le 23 novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.