Danone : les investisseurs activistes marquent un point, le titre grimpe

Danone : les investisseurs activistes marquent un point, le titre grimpe©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 02 mars 2021 à 09h04

Bluebell et Artisan Partners marquent un point. Engagés dans une bataille contre la direction actuelle de Danone dont ils critiquent la gestion, le fonds activiste et la société d'investissement ont obtenu hier soir la dissociation des fonctions de président et de directeur général, processus au terme duquel Emmanuel Faber, actuellement PDG du groupe, conservera la fonction de président. Le géant de l'agroalimentaire s'est déjà mis à la recherche de son futur patron. " Dans l'intervalle, Emmanuel Faber continuera, avec la confiance et le soutien unanime du Conseil, d'exercer les fonctions de Président-Directeur général et de mener la mise en oeuvre du plan d'adaptation Local First".

Bluebell et Artisan Partners marquent un point. Engagés dans une bataille contre la direction actuelle de Danone dont ils critiquent la gestion, le fonds activiste et la société d'investissement ont obtenu hier soir la dissociation des fonctions de président et de directeur général, processus au terme duquel Emmanuel Faber, actuellement PDG du groupe, conservera la fonction de président. Le géant de l'agroalimentaire s'est déjà mis à la recherche de son futur patron. " Dans l'intervalle, Emmanuel Faber continuera, avec la confiance et le soutien unanime du Conseil, d'exercer les fonctions de Président-Directeur général et de mener la mise en oeuvre du plan d'adaptation Local First".

Le Conseil a également décidé de nommer Gilles Schnepp Vice-Président, aux côtés de Cécile Cabanis, et de confier avec effet immédiat les responsabilités d'Administrateur référent et de Président du Comité de Gouvernance à Jean-Michel Severino.

Une annonce qui devrait notamment satisfaire Artisan Partners, qui affirmait encore la semaine passée : "il est urgent de se pencher sur la structure du conseil d'administration et sur la direction de l'entreprise. Les rôles de DG et de président devraient être scindés pour refléter une gouvernance d'entreprise moderne". La société de gestion a déclaré avoir pris note des derniers développements et y répondra en temps utile.

Bluebell Capital, l'un des autres actionnaires de Danone qui a fait campagne pour un remaniement du management, estime que cette annonce est un pas dans la bonne direction, bien que ce dont Danone a réellement besoin, c'est d'un DG externe. "Nous pensons qu'il devrait y avoir un candidat extérieur, quelqu'un qui n'a pas de lien avec le passé", a expliqué à 'Bloomberg' Giuseppe Bivona, directeur des investissements de Bluebell. "C'est bien de séparer le rôle de président et de DG, mais ce que nous voulons, ce que la société mérite, c'est un président indépendant, ce qui ne sera pas le cas".

"La présence de Faber en tant que président aux côtés de l'ancienne directrice financière Cecile Cabanis en tant que vice-présidente est susceptible de limiter la latitude de tout nouveau DG", note de son côté Martin Deboo, analyste chez Jefferies. Il est probable qu'à l'avenir, "l'accent sera davantage mis sur les activités rentables", écrit pour sa part Alain Oberhuber, analyste chez Stifel. "Nous trouvons l'étape positive pour Danone".

Danone a subi de plein fouet l'an dernier les effets de la crise du coronavirus, qui a lourdement pénalisé sa division Eaux et pesé sur ses marges. Le groupe a lancé en novembre un plan prévoyant la suppression d'environ 1.500 à 2.000 postes dans ses sièges mondiaux et locaux.

Le titre progresse de 0,8% à 57,7 euros à l'ouverture du marché parisien, qui consolide légèrement après la forte hausse de lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.