Dans les télécoms, les frais de dégroupage devraient baisser en 2018

Dans les télécoms, les frais de dégroupage devraient baisser en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 06 octobre 2017 à 07h36

Free, Bouygues Telecom et SFR devraient bénéficier d'une facture de dégroupage un peu allégée l'année prochaine, si les propositions formulées par l'Arcep sont entérinées. Ces prix sont importants car ce sont ceux qui sont facturés par Orange aux autres opérateurs pour qu'ils accèdent au réseau cuivre national. Le prix plafond était passé de 9,10 à 9,45 euros entre 2016 et 2017. Sur proposition du régulateur, il devrait reculer à 9,31 euros en 2018 et 9,41 euros en 2019, avant de remonter à 9,51 euros en 2020. L'objectif est d'améliorer la visibilité des opérateurs sur leurs investissements, notamment dans le cadre du déploiement de la fibre optique.

L'Arcep a déterminé ces prix en prenant en compte les contraintes comptables d'Orange et la modélisation d'un réseau boucle locale optique mutualisée. Pour favoriser la migration des abonnements vers le très haut débit, l'Autorité a aussi proposé de réduire de 15 à 5 euros le tarif des frais de résiliation du dégroupage total. Les plafonds fixés pour les tarifs annexes et pour le dégroupage partiel demeurent en revanche inchangés.

Les propositions font l'objet d'une consultation publique d'un mois, jusqu'au 6 novembre.

 
1 commentaire - Dans les télécoms, les frais de dégroupage devraient baisser en 2018
  • avatar
    olafe -

    Orange doit mettre à dispo des opérateurs tiers du cuivre mais j'espère qui vont leur donner du mauvais conducteurs car pour 9 euros ils auront de la "MERDE" et avec juste raison c'est vraiment du grand n'importe quoi

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]