Dassault Aviation lance le Falcon 6X, pour faire oublier le 5X

Dassault Aviation lance le Falcon 6X, pour faire oublier le 5X©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 février 2018 à 12h23

Après l'abandon du Falcon 5X, Dassault Aviation avait fait part de son intention de proposer un appareil utilisant les mêmes dimensions de fuselage mais équipé de réacteurs Pratt & Whitney, après les déboires rencontrés par Safran avec son Silvercrest. L'avionneur dévoile aujourd'hui le Falcon 6X, présenté comme "le biréacteur le plus spacieux, moderne et agile de toute l'aviation d'affaires". Doté d'une distance franchissable de 5.500 nm (10.186 km), le jet réalisera son vol inaugural début 2021 et commencera à être livré en 2022. Sa vitesse maximale sera de Mach 0,9. Son autonomie permettra des Los Angeles / Genève ou des Pékin / San Francisco sans escale.

Le 6X sera équipé de moteurs PurePower PW800 de Pratt & Whitney Canada. L'appareil "reprendra largement les caractéristiques aérodynamiques et de systèmes du programme Falcon 5X, validées lors la campagne d'essais en vol préliminaire", explique Dassault. La cabine du Falcon 6X mesure 1,98 m de haut et 2,58 m de large pour 12,3 m de long. Il peut accueillir jusqu'à 16 passagers dans trois salons distincts. Equipé de 29 hublots, il sera doté d'une première dans l'aviation d'affaires, un hublot zénithal pour illuminer la zone du galley.

La demande du marché pour un tout nouvel avion à grande autonomie et très large cabine est toujours aussi forte. Le Falcon 6X offrira le meilleur rapport coût-efficacité sur le segment des 5.000 nm, qui est une catégorie à part entière, a estimé le PDG de Dassault Aviation, Éric Trappier.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.