Dassault Aviation s'envole après les comptes

Dassault Aviation s'envole après les comptes
Dassault aviation

Boursier.com, publié le jeudi 05 septembre 2019 à 13h59

Dassault Aviation bondit de 8,2% désormais à 1.433 euros ce jeudi, dopé par ses derniers résultats. Du côté des brokers, Oddo BHF confirme son avis acheteur et sa cible de 1.720 euros. Sur la douzaine de spécialistes qui suit le dossier, dix sont acheteurs et deux à 'conserver' (ou conseils équivalents). Goldman Sachs est à l'achat avec un cours-cible de 1596 euros, alors que Credit Suisse, à 'surperformance', vient d'ajuster son objectif de 1750 à 1820 euros. Morgan Stanley semontre un peu plus prudent, à 'pondération en ligne'.

Le groupe a publié ses comptes du 1er semestre 2019. Les prises de commandes du 1er semestre 2019 sont de 2,9 milliards d'euros, contre 2,81 milliards au 1er semestre 2018. La part des prises de commandes à l'export est de 27%. Les prises de commandes Défense s'élèvent à 2,27 milliards d'euros au 1er semestre 2019 contre 1,58 MdE au 1er semestre 2018. Au cours du S1 2019, 7 commandes de Falcon ont été enregistrées contre 18 au 1er semestre 2018 (à fin août, 26 Falcon ont été commandés). Les prises de commandes Falcon représentent 627 millions d'euros au 1er semestre 2019 contre 1,22 MdE un an avant.

Le chiffre d'affaires consolidé ajusté du 1er semestre 2019 est de 3,06 milliards d'euros contre 1,71 MdE au 1er semestre 2018. La part du chiffre d'affaires à l'export est de 82% au 1er semestre 2019.

Le carnet de commandes consolidé au 30 juin 2019 est de 19,23 milliards d'euros contre 19,38 MdsE au 31 décembre 2018.

Le résultat opérationnel ajusté du 1er semestre 2019 est de 250 millions d'euros contre 111 millions d'euros au 1er semestre 2018, soit une hausse de 125%. La marge opérationnelle s'établit à 8,2% contre 6,5% au 1er semestre 2018. Le résultat net ajusté du 1er semestre 2019 est de 286 millions d'euros contre 186 millions d'euros au 1er semestre 2018, soit une hausse de 54%. La contribution de Thales dans le résultat net du groupe est de 141 millions d'euros (4,6% du chiffre d'affaires), contre 132 millions d'euros (7,7% du chiffre d'affaires) au 1er semestre 2018. La marge nette ajustée s'établit à 9,3% au 1er semestre 2019 contre 10,9% au 1er semestre 2018. La marge nette est impactée par la baisse du poids relatif de Thales dans le CA.

La trésorerie disponible du groupe s'élève à 4,75 MdsE au 30 juin 2019 contre 5,21 MdsE au 31 décembre 2018. Le total des capitaux propres s'établit à 4,08 MdsE au 30 juin 2019.

Eric Trappier, PDG du groupe, ajoute : "Nous maintenons nos objectifs pour l'année 2019 tels que listés lors de la publication annuelle en février 2019. Rappel : prévisions pour l'année 2019 de livraison de 45 Falcon, et de 26 Rafale (dont les 1ers Rafale indiens), et d'un chiffre d'affaires en forte hausse".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.