Dassault Systemes : comptes trimestriels publiés

Dassault Systemes : comptes trimestriels publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 07h22

Dassault Systemes publie un CA de 751,4 ME, en croissance de 2% et de 6% à taux de change constants au T3. La croissance est de 8% pour le chiffre d'affaires logiciel non-IFRS et de 12% pour le chiffre d'affaires nouvelles licences non-IFRS au 3ème trimestre 2017 à taux de change constants à 175,2 millions d'euros.

Conformément aux objectifs, la hausse du chiffre d'affaires logiciel est de 8%, la marge opérationnelle est à 32% et le BNPA à 0,64 euro au 3ème trimestre 2017 (chiffres non-IFRS).
Le flux de trésorerie opérationnelle ressort à 672 millions d'euros pour les 9 premiers mois de 2017, en augmentation de 28%.

Le groupe confirme pour 2017 d'une croissance de 8 à 10% du chiffre d'affaires nouvelles licences et de 6% du chiffre d'affaires logiciel récurrent à taux de change constants ; avec une réduction du BNPA à 2,57-2,61 euros du fait d'un impact négatif de 5 centimes des devises et une croissance de 6% (contre 6 à 7% auparavant) à taux de change constants du chiffre d'affaires, après révision des perspectives des activités de services (chiffres non IFRS).

Bernard Charlès, Vice-président du Conseil d'administration, Directeur général, a déclaré : "Nous avons récemment annoncé un important accord à long terme avec Scania pour le déploiement de notre plateforme 3DEXPERIENCE et l'extension de l'utilisation de nos solutions, qui apporte une continuité numérique de ses processus et un haut degré de modularité et d'adaptation aux besoins de configuration spécifiques à chacun de ses clients. Nous avons annoncé en juillet dernier la décision de Boeing de déployer la plateforme 3DEXPERIENCE pour tous leurs programmes et la sélection de nos solutions pour améliorer la performance de leurs opérations de production ; d'autres décisions de clients sont également intervenues, mais compte tenu des processus de vente et de déploiement de la plateforme 3DEXPERIENCE, cette dynamique n'est pas encore totalement reflétée dans notre performance financière. Par ailleurs, la mise en oeuvre de notre stratégie se poursuit. L'acquisition d'Exa s'inscrit parfaitement dans notre programme d'extension du portefeuille de produits SIMULIA multiphysiques et multi-échelles. La capacité à simuler les écoulements de fluides hautement dynamiques est essentielle pour l'industrie, pour les villes et pour la médecine. Pour CATIA, l'acquisition de No Magic qui étend nos capacités d'ingénierie de systèmes, constituera un élément important de la conception de véhicules autonomes et d'expérience clients novatrices dans de nombreux domaines. Enfin, lors de notre récent Forum 3DEXPERIENCE en Amérique du Nord, nous avons fait part d'avancées significatives de notre programme "Living Heart", dont l'objectif est de favoriser la création et l'utilisation de coeurs virtuels personnalisés en 3D pour le traitement, le diagnostic et la prévention des maladies cardiaques. Le programme "Living Heart", qui s'inscrit dans le cadre de nos investissements dans les sciences de la vie, est désormais disponible avec la plateforme 3DEXPERIENCE sur le "cloud" et offre vitesse et flexibilité pour les calculs à haute performance (HPC). Grâce à ce programme, les entreprises spécialisées dans les dispositifs médicaux ou dans les sciences de la vie en général, peuvent quelle que soit leur taille, accéder rapidement à un environnement HPC complet et mener des tests virtuels de manière sécurisée et collaborative."

Les flux de trésorerie opérationnelle nets ont augmenté de 28% à 671,8 millions d'euros au cours de la période des neuf premiers mois de 2017, close le 30 septembre 2017, contre 525,7 millions d'euros pour la période correspondante de l'exercice précédent, reflétant la hausse du résultat net et l'amélioration du besoin en fonds de roulement.

Au cours des neuf premiers mois de 2017, la trésorerie du Groupe a été principalement utilisée pour le versement des dividendes en numéraire à hauteur de 51,3 millions d'euros (pour les actionnaires ayant choisi le paiement du dividende en numéraire), de rachats d'actions pour un montant de 64,0 millions d'euros, des investissements industriels nets de 63,5 millions d'euros, des acquisitions nettes de la trésorerie pour 10,8 millions d'euros et l'acquisition d'intérêts minoritaires pour 37,5 millions d'euros. La Société a reçu un montant en numéraire de 33,8 millions d'euros au titre des options de souscription d'actions.

La position financière nette de Dassault Systèmes au 30 septembre 2017 s'élève à 1,79 milliard d'euros, contre 1,49 milliard d'euros au 31 décembre 2016, reflétant une augmentation de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme à 2,79 milliards d'euros contre 2,49 milliards d'euros, avec un niveau de dette à long terme resté inchangé de 1,00 milliard d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.