Dassault Systèmes : résultats du 4ème trimestre dans la fourchette haute ou supérieurs aux objectifs

Dassault Systèmes : résultats du 4ème trimestre dans la fourchette haute ou supérieurs aux objectifs©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 février 2021 à 07h34

Dassault Systèmes publie ses résultats financiers non audités en normes IFRS pour l'exercice clos le 31 décembre 2020. Ces résultats ont été revus par le Conseil d'administration le 3 février. Le résultat net IFRS du T4 grimpe à 205,1 ME, contre 180,1 ME il y a un an.

Dassault Systèmes publie ses résultats financiers non audités en normes IFRS pour l'exercice clos le 31 décembre 2020. Ces résultats ont été revus par le Conseil d'administration le 3 février. Le résultat net IFRS du T4 grimpe à 205,1 ME, contre 180,1 ME il y a un an.

Le résultat opérationnel IFRS s'élève au global à 669,7 millions d'euros sur l'exercice 2020 et le résultat opérationnel non-IFRS progresse de 4% pour atteindre 1,35 milliard d'euros. La marge opérationnelle non-IFRS est de 30,2%, contre 32% en 2019, reflétant principalement la dilution liée aux acquisitions d'environ 210 points de base, partiellement compensée par une amélioration organique d'environ 40 points de base.

En 2020, le flux de trésorerie opérationnel est ressorti en croissance de 5% à 1,24 milliard d'euros. La trésorerie générée par les opérations a été principalement affectée au remboursement de la dette nette de la trésorerie acquise à hauteur de 382,4 millions d'euros, à la distribution de dividendes en espèces pour 182,5 millions d'euros, aux dépenses d'investissement net de 127 millions d'euros, au rachat et à la vente d'actions pour 166,2 millions d'euros lié aux programmes d'attribution de stock-options et d'actions de performance, aux acquisitions nettes des liquidités acquises de 89,5 millions d'euros et au paiement des obligations de location de 93,3 millions d'euros. Les paiements en numéraire au titre de l'exercice d'options de souscription d'actions se sont élevés à 87,7 millions d'euros.

Le BNPA IFRS 2020 s'inscrit ainsi à 1,86 euro et le BNPA non-IFRS de 3,77 euros. La croissance du chiffre d'affaires récurrent ressort à 3,2 Milliards d'euros sur l'année écoulée, représentant 80% du chiffre d'affaires logiciel (IFRS et non-IFRS) avec une progression de 5% des flux de trésorerie opérationnels à 1,24 milliard d'euros en 2020. Le groupe souligne en particulier les solides performances de MEDIDATA avec une croissance du chiffre d'affaires, de la clientèle et du carnet de commandes pour 2021.

Le groupe DS annonce des objectifs financiers non-IFRS 2021 qui passent par une augmentation du chiffre d'affaires comprise entre 9% et 10% à taux de change constants, une croissance du BNPA située entre 13% et 14% à taux de change constants, soit entre 4,10 et 4,15 euros.

Bernard Charlès, Vice-président du Conseil d'administration et Directeur général de Dassault Systèmes, a déclaré : "Au cours de cette période sans précédent, nous avons mis en évidence le rôle critique de l'innovation collaborative dans les trois secteurs où nous sommes un partenaire stratégique dans la création de valeur. Grâce à une collaboration étroite, nous avons aidé nos clients à maîtriser et réinventer la conduite de leurs opérations pendant la pandémie - en particulier pour les entreprises du secteur des industries manufacturières. Dans le même temps, notre plateforme d'innovation collaborative a également permis à nos clients de préparer l'avenir et d'élaborer des portefeuilles d'offre de nouvelle génération, participant de l'innovation durable. Le caractère indispensable de notre plateforme est patent dans les Sciences de la vie. Ainsi, en 2020 la majorité des essais cliniques pour la COVID-19 a été réalisée avec les solutions logicielles de MEDIDATA. La crise sanitaire a révélé à quel point le jumeau virtuel d'expérience révolutionne l'ensemble du secteur - de la recherche jusqu'aux soins aux patients. La puissance combinée de marques telles que BIOVIA, SIMULIA, DELMIA et NETVIBES apporte au secteur de la santé des solutions permettant de rendre accessibles à tous, dans le monde entier, les vaccins et thérapeutiques qui sont créés et produits. En accord avec notre raison d'être, nous avons pris l'engagement de maintenir les emplois dans l'entreprise, partout dans le monde, et ce sans aide gouvernementale. De plus, nous avons continué à investir pour enrichir nos équipes de Recherche et Développement par des recrutements internes et externes. Nous avons ainsi intégré des ressources essentielles pour nos projets liés aux sciences des données, la mission de notre R&D étant d'aider nos clients à développer l'innovation de demain."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.