DBT : du lourd !

DBT : du lourd !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 22 juillet 2020 à 09h52

DBT grimpe de 18% à 0,194 euro ce mercredi en Bourse de Paris, alors que le groupe a accru sa capacité de production et de vente en créant une synergie avec les stations de recharge utilisant les mêmes niveaux de tension pour les véhicules électriques légers que pour les véhicules lourds...
Depuis 2017, le groupe DBT participe au projet de l'Ademe visant à développer un chargeur rapide (150kW - 1000 Volts) à destination des véhicules lourds électriques. A l'heure où les projecteurs sont tournés sur le boom des voitures électriques, les véhicules lourds ont une activité particulièrement polluante. Ce projet est déterminant pour accélérer la transition de la filière du véhicule industriel vers l'électrique.

Un an après le développement d'un chargeur Ultra 150kW - 1000V pour camions électriques, les premiers tests d'ingénierie ont été menés sur le site EDF Les Renardières du 16 au 22 juin 2020 (S26) avec un montage sur site le 18 juin. La nouvelle offre de stations de charge permettra d'accompagner ces nouveaux clients dans l'adoption des véhicules électriques.

Cette nouvelle station de charge est le résultat de l'évolution du chargeur dédié aux véhicules légers (tension jusqu'à 500V) commercialisé depuis septembre 2018 et aux véhicules lourds (allant jusqu'à 1000V). L'évolution technique principale concerne le niveau de tension qui passera de 500V maximum à 1000V, tout en restant compatible avec les véhicules présents sur le marché.
Cette déclinaison du produit Ultra, bénéficiera aussi d'une autre innovation : la faculté de recharger plusieurs véhicules Combo (CCS) simultanément.

Destiné aux véhicules électriques de grande capacité, ce nouveau chargeur DBT est le premier de la gamme DBT à disposer du "dispenser". Un module déporté permettant de séparer la gestion de la puissance de la partie interface avec l'utilisateur, dans le but de proposer un matériel plus compact et au design plus travaillé... "DBT se positionne sur le marché du véhicule lourd, qui s'oriente de plus en plus vers l'électrique. Le management vise 20% de ce marché en 2021" précise Portzamparc qui reste à l'achat sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.