DBV Technologies : -40%!

DBV Technologies : -40%!©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 23 octobre 2017 à 10h30

La séance s'annonce pour le moins compliquée pour DBV Technologies dont le titre n'a pas coté pendant plus d'une heure (réservé à la baisse) en raison du fort afflux vendeur suite à l''échec' de l'étude de phase III sur le Viaskin Peanut.

L'analyse des résultats révèle une réponse significative avec un profil de tolérance favorable, puisque 35,3% de patients répondent au Viaskin Peanut après les 12 premiers mois de thérapie comparé à 13,6% dans le bras placebo. Cependant, le critère principal, qui évalue l'intervalle de confiance (IC) à 95% de la différence des taux de réponse entre le groupe actif et le placebo, n'a pas atteint la limite basse de 15% de l'IC tel que proposé dans le Plan d'Analyse Statistique soumis à la Food and Drug Administration américaine ('FDA'). Sur la base de discussions initiales avec la FDA sur les premiers résultats d'efficacité et d'innocuité, DBV continuera de dialoguer avec les autorités et poursuivra la préparation de son dossier d'enregistrement de Viaskin Peanut.

Malgré la non atteinte de la borne basse de l'IC, il n'en demeure pas moins que le produit est actif et qu'il pourrait être approuvé par la FDA, note Gilbert Dupont. Il n'existe pas d'autres traitements dans cette indication pédiatrique potentiellement mortelle. Le broker souligne également que les résultats sont obtenus après un an de traitement alors qu'il est prévu pour une durée de trois ans. Les résultats attendus en novembre de la deuxième étude de Ph. III REALISE constitue un catalyseur pour le titre à court terme. GD est à 'acheter' sur l'action avec un cours cible de 120 euros.

Bryan Garnier rappelle de son côté que deux produits contre les allergies récemment approuvés par la FDA ont également raté la limite inférieure de l'intervalle de confiance. Alors que le courtier croit fermement que Viaskin Peanut pourrait être approuvé, le courtier reste 'acheteur' de la valeur mais abaisse sa 'fair value' de 105 à 86 euros.

Le titre plonge finalement de plus de 40% à 48,50 euros peu avant 10H30 à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.