DBV Technologies grimpe sur les 10 euros

DBV Technologies grimpe sur les 10 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 mars 2021 à 12h57

DBV Technologies grimpe de plus de 12% sur les 10 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 196,4 millions de dollars au 31/12/2020. Sur l'année écoulée, les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles se sont élevés à (160,9) millions de dollars en IFRS et à (165,6) millions de dollars en U.S. GAAP et les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement se sont élevés à (2,9) millions de dollars.

DBV Technologies grimpe de plus de 12% sur les 10 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 196,4 millions de dollars au 31/12/2020. Sur l'année écoulée, les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles se sont élevés à (160,9) millions de dollars en IFRS et à (165,6) millions de dollars en U.S. GAAP et les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement se sont élevés à (2,9) millions de dollars.

Les coûts de restructuration, liés au plan de restructuration de DBV annoncé le 26 juin 2020, se sont élevés à 23 millions de dollars en IFRS et 23,6 millions de dollars en U.S. GAAP pour l'exercice clos le 31 décembre 2020. Ces coûts comprennent les frais de personnel, les honoraires juridiques et de conseils liés à la restructuration, ainsi que les coûts de dépréciation des installations et des droits d'utilisation des actifs. DBV s'attend à ce que le plan de restructuration total, qui comprend d'importantes réductions d'effectifs que DBV prévoit de réaliser d'ici la fin du premier trimestre 2021, résulte en une équipe globale restante de 90 personnes.
En IFRS, la perte nette s'est élevée à (159,4) millions de dollars au 31 décembre 2020, contre (172,5) millions de dollars au 31 décembre 2019.
La perte par action (basée sur le nombre moyen pondéré d'actions en circulation au cours de l'exercice) s'est élevée respectivement à (2,95) et (4,66) dollars au 31 décembre 2020 et 2019.

Portzamparc parle d'une "publication sans surprise qui reflète l'évolution de l'activité"..."L'année 2021 devrait encore être marquée par cette transformation, notamment au T1 où le plan de restructuration se poursuit... La procédure européenne suit également son parcours avec visiblement des signaux très positifs, tandis que l'on manque encore de visibilité sur le calendrier aux USA. Nous relevons notre objectif de cours après ajustement de nos scénarios à 7,90 euros, mais passons notre recommandation à 'Alléger', contre 'Renforcer' précédemment" conclut l'analyste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.