Début de trimestre compliqué pour le pétrole

Début de trimestre compliqué pour le pétrole©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 octobre 2017 à 14h09

Début de trimestre compliqué pour le pétrole. Le WTI pour livraison novembre cède actuellement 2,1% à 50,6 dollars sur le New York Mercantile Exchange alors que le baril de Brent pour livraison décembre perd 1,7% à 55,8 dollars à Londres. Hausse de la production d'or noir américaine et de l'Opep, sursaut du dollar et prises de bénéfices expliquent ce reflux des cours du brut ce lundi. Il faut dire que le pétrole a gagné plus de 9% en septembre, signant sa plus forte hausse mensuelle depuis avril 2016. Mieux encore, entre juin et septembre, le baril de Brent de la mer du Nord a gagné environ 20%, soit sa meilleure performance pour un troisième trimestre depuis 2004.

"Avec le risque géopolitique au Kurdistan, le Brent a atteint un plus haut de deux ans. Je pense que le rally est un peu exagéré", expliquait la semaine passée Gene McGillian, de chez Tradition Energy. "Je pense que ce sera une lutte pour le baril de Brent de dépasser les 60$", affirme pour sa part Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Selon le groupe de services pétroliers Baker Hughes, le nombre de forages pétroliers aux Etats-Unis a augmenté de six unités (à 750) la semaine dernière, après sept semaines de baisse.

Par ailleurs, la production de l'Opep a progressé de 50.000 barils par jour au mois de septembre, selon les données de Reuters, soutenues par l'augmentation des exportations irakiennes et les pompages de la Libye, pays appartenant au cartel, mais exempté de l'accord d'encadrement. Ces chiffres montrent que l'organisation n'a respecté qu'à hauteur de 86% son accord de réduction de la production, contre un taux de conformité de 89 en août% en août.

Enfin, le net sursaut du billet vert pèse également sur les cours du brut dans la mesure où les investisseurs munis d'autres devises voient le coût du pétrole augmenter avec le renchérissement du dollar.

 
2 commentaires - Début de trimestre compliqué pour le pétrole
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]