Débuts poussifs pour le géant chinois Xiaomi à Hong-Kong

Débuts poussifs pour le géant chinois Xiaomi à Hong-Kong
xiaomi smartphones logo

Boursier.com, publié le lundi 09 juillet 2018 à 10h26

Xiaomi espérait sans doute mieux. Le géant chinois des Smartphones a perdu jusqu'à 6% pour son premier jour de cotations à Hong-Kong avant de finir à 16,8$HG, sous son cours d'introduction de 17$HG. Il faut dire que l'environnement international n'est pas très favorable pour les grands noms de la tech compte tenu des vives tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Les multiples très élevés de l'opération ont également découragé certains investisseurs. A 17 dollars par action, le prix d'introduction représente 39,6 fois le bénéfice 2018, contre un ratio de 16 pour Apple et de 36 pour le géant chinois du jeu et des réseaux sociaux Tencent Holdings. Valorisée près de 50 milliards de dollars, l'entreprise est loin des 100 Mds$ visés l'an dernier mais elle est désormais le troisième plus grand fabricant de mobiles par la capitalisation.

"Les sociétés technologiques qui cherchent à lister leurs actions devront adopter une approche plus conservatrice en matière de prix", a déclaré Anthea Lai, analyste chez Bloomberg Intelligence. "Les investisseurs deviennent plus prudents quant à l'endroit où placer leur argent compte tenu des tensions commerciales actuelles et des divers flops récents en matière d'IPO".

Xiaomi, dont l'IPO est la plus importante pour une entreprise technologique depuis quatre ans, propose essentiellement des smartphones haut de gamme à marge réduite. Il est le premier constructeur de téléphones en Inde et s'est également lancé en Europe, notamment en Espagne et en Russie, mais a perdu récemment des parts de marché en Chine.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU