Défense : mariage des groupes américains Harris et L3

Défense : mariage des groupes américains Harris et L3
US Air Force armée de l'air

Boursier.com, publié le lundi 15 octobre 2018 à 21h10

Les sociétés américaines de communications et d'électronique de défense Harris Corporation et L3 Technologies ont annoncé dimanche un accord de fusion par échange d'actions pour former le sixième prestataire de services de défense des Etats-Unis.

Le nouvel ensemble formera un groupe représentant environ 16 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel, derrière les géants américains de l'armement Lockheed Martin (47,9 Mds$ de ventes en 2017 dans la défense), Raytheon (23,5 Mds$), Northrop Grumman (21,7 Mds$), Boeing (20,5 Mds$) et General Dynamics (19,5 Mds$).

Sur le plan boursier, le nouvel ensemble aura une capitalisation boursière proche de 34 Mds$. L'opération, présentée comme une fusion "entre égaux", se fera par un échange d'actions. Après la fusion, les actionnaires d'Harris détiendront environ 54% de l'entreprise commune et ceux de L3 les 46% restants.

Aux termes de la transaction, les actionnaires de L3 recevront 1,30 action Harris pour chaque action L3. L'accord, intégralement en titres, valorise L3 à 15,7 milliards de dollars, soit légèrement plus que sa capitalisation boursière en clôture de séance vendredi (15,3 milliards).

Lundi à Wall Street, les titres Harris Corporation (+11,4% à 172,61$ en séance) et L3 Technologies (+12,8% à 220,97$) profitaient tous deux de l'annonce de l'opération, qui s'inscrit dans un contexte de rapprochements opérés sur fond de hausses budgétaires accordées à la Défense par l'administration Trump.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.