Deinove retenue pour une présentation au BARDA Industry Day 2019 à Washington DC

Deinove retenue pour une présentation au BARDA Industry Day 2019 à Washington DC©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 octobre 2019 à 18h24

Deinove, société de biotechnologie française qui s'appuie sur une démarche d'innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, annonce avoir été sélectionnée pour présenter son candidat antibiotique first-in-class DNV3837/DNV3681 au BARDA Industry Day 2019, à Washington DC le 16 octobre.

Le BARDA Industry Day est l'événement annuel consacré au risque biologique, d'origine naturelle, accidentelle ou terroriste. Lors de ce congrès, le BARDA expose les priorités du gouvernement américain en matière de contre-mesures médicales, les actions engagées et les résultats obtenus. Les Lightning Talks, organisés lors de ce congrès, sont des présentations de sociétés et organismes de recherche sur des innovations médicales susceptibles de contribuer à la protection contre les risques biologiques.

DEINOVE fait partie des quelques sociétés, et des très rares sociétés européennes, sélectionnées pour les Lightning Talks et interviendra sur le thème : "DNV3837/DNV3681, a novel class of quinolonyl-oxazolidinone antibacterials targeting both urgent threats to public health and bioterrorism pathogens."
"Nous sommes très fiers d'avoir été sélectionnés pour cet événement. Le processus de sélection est drastique et nous sommes l'une des seules entreprises non américaines à intervenir lors des Lightning Talks cette année. Les deux applications potentielles du DNV3837/DNV3681 sont d'intérêt pour le public constitué de scientifiques, militaires et industriels de haut niveau, ainsi que d'instances de financement. C'est une belle opportunité de visibilité pour notre candidat-antibiotique" déclare Georges GAUDRIAULT, Directeur Scientifique de DEINOVE.

DNV3837, prodrogue de la molécule DNV3681, est un antibiotique de synthèse à spectre étroit, qui cible spécifiquement les bactéries à Gram positif. Il est actuellement en essai clinique de Phase II dans le traitement par intraveineuse des infections à Clostridioides difficile sévères, aujourd'hui sans option thérapeutique satisfaisante. Il a par ailleurs démontré une " activité exceptionnelle", lors d'une évaluation in vitro menée par l'USAMRIID contre Bacillus anthracis, un agent pathogène classé dans la catégorie "haute priorité" des menaces bioterroristes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.