Delta Drone : la société YA II CD exerce pour 1,3 ME d'OCABSA

Delta Drone : la société YA II CD exerce pour 1,3 ME d'OCABSA©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 08h35

Delta Drone indique que la société YA II CD a exercé ce jour 130 bons d'émission ("BEOCABSA") d'obligations convertibles en actions assorties de bons de souscription d'actions, entraînant la souscription par cette même société de 130 OCABSA, correspondant à l'émission de 130 OCA d'une valeur nominale de 10.000 euros chacune représentant un emprunt obligataire de 1.300.000 euros de valeur nominale, assorties de 2.333.931 BSA ayant un prix d'exercice de 0,557 euro.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Delta Drone et YA II CD en octobre 2016 et entérinée par l'Assemblée générale extraordinaire du 22 décembre 2016. Le même jour, le Conseil d'administration avait décidé de l'émission de 2.500 BEOCABSA.

Delta Drone, dont le chiffre d'affaires dépassera les 6 ME cette année, a lancé un plan d'actions financières qui, s'articule autour de trois axes principaux: la poursuite de la croissance soutenue du chiffre d'affaires consolidé en privilégiant les affaires au plus fort taux de marge et celles potentiellement très rentables du fait d'un effet volume; la définition précise du besoin de financement complémentaire pour 2018; et la mise en oeuvre d'un plan d'alignement rigoureux des structures, visant à abaisser les charges du Groupe, qui devrait dès 2018 générer entre 1,5 et 2 ME d'économies.

Pour l'ensemble de l'année 2018, le besoin de financement est évalué à 5 ME, y compris les 1,3 ME issus de l'émission d'OCABSA annoncée ci-dessus. Ces ressources additionnelles devraient provenir notamment, de manière séquencée dans le temps, de la réalisation du contrat OCABSA en cours. Fort de la poursuite de la croissance d'ores et déjà embarquée et d'une baisse des charges d'environ 30% sur le périmètre actuel, le Groupe envisage d'atteindre l'équilibre dès 2019.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.