Demande historique pour les premières 'obligations sociales' de l'UE

Demande historique pour les premières 'obligations sociales' de l'UE©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 octobre 2020 à 13h58

Enorme demande pour les premières 'obligations sociales' de l'Union européenne. Ces obligations, destinées à financer le programme SURE ("Support to mitigate Unemployment Risks in an Emergency", littéralement "soutien pour réduire les risques de chômage en situation d'urgence"), sont notées 'AAA' et constituent la première dette commune de l'UE. Alors que l'UE souhaitait lever 17 milliards d'euros de dette "sociale" à dix et vingt ans, la demande totale a atteint plus de 233 milliards d'euros, ont annoncé les banques chefs de file de l'opération.

"Je m'attendais à un livre d'ordres à trois chiffres, mais pas à ce point", déclare à 'Bloomberg' Jan von Gerich, directeur de la stratégie chez Nordea Bank. "Ces obligations étaient clairement attendues avec impatience, et ces émissions ne font que renforcer l'idée qu'il y a une énorme demande d'obligations en ce moment". "C'est une autre façon de s'emparer du rendement", affirme pour sa part James Athey, directeur des investissements chez Aberdeen Standard Investments. "Si l'on regarde où l'on se situe par rapport à l'Allemagne et même par rapport à la France, on peut penser qu'il s'agit d'un papier de grande qualité dont le rendement est supérieur à celui d'émetteurs de la même notation dans la région".

La Banque centrale européenne devrait racheter une bonne partie des obligations émises sur le marché secondaire dans le cadre de ses propres programmes de soutien, ce qui constitue un appui supplémentaire à la demande, expliquent des analystes.

L'UE prévoit de lever environ 30 milliards d'euros cette année pour le programme SURE, dont le montant global pourrait atteindre 100 MdsE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.