Demande record pour une nouvelle obligation verte à 23 ans

Demande record pour une nouvelle obligation verte à 23 ans©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 mars 2021 à 13h52

Demande record pour la deuxième 'émission verte' française. Selon les données récoltées par 'Bloomberg', le carnet d'ordre pour cette obligation verte de maturité 23 ans a atteint 34,5 milliards d'euros. Un niveau plus de deux fois supérieur à celui obtenu lors de la première émission de ce genre, réalisée en 2017, et qui avait permis à Bercy de lever 7 MdsE.

Demande record pour la deuxième 'émission verte' française. Selon les données récoltées par 'Bloomberg', le carnet d'ordre pour cette obligation verte de maturité 23 ans a atteint 34,5 milliards d'euros. Un niveau plus de deux fois supérieur à celui obtenu lors de la première émission de ce genre, réalisée en 2017, et qui avait permis à Bercy de lever 7 MdsE.

La France, premier émetteur souverain au monde de ce type de titres, devrait une nouvelle fois obtenir 7 MdsE avec cette obligation dont l'échéance est fixée au 25 juin 2044. Le produit de cette opération servira à financer 15 milliards d'euros de projets verts éligibles, a déclaré la semaine dernière Anthony Requin, directeur de l'agence française de la dette. "Cette nouvelle obligation sera abondée par la suite pour répondre à la demande des investisseurs et pour garantir sa liquidité", avait par ailleurs précisé l'AFT lundi.

Paris est un des précurseurs sur le marché des obligations vertes, l'un des secteurs de la finance mondiale qui connaît la plus forte croissance. Depuis l'émission initiale française de 2017, un grand nombre de nouveaux entrants, dont l'Allemagne et l'Union européenne, ont rejoint ce marché de la 'dette environnementale' qui attire de nombreux investisseurs malgré le récent mouvement de baisse marquée sur le marché obligataire souverain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.