Derichebourg : forte hausse des résultats 2016-2017

Derichebourg : forte hausse des résultats 2016-2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 décembre 2017 à 18h13

Le groupe Derichebourg a vu son chiffre d'affaires 2016-2017 atteindre 2,7 milliards d'euros, en progression de 27%, principalement sous l'effet d'une augmentation des volumes et des prix dans l'activité Services à l'Environnement.

Derichebourg précise que la progression des volumes traités (+20,8% pour les ferrailles, +18,5% pour les métaux non-ferreux) s'explique majoritairement par l'amélioration de la conjoncture chez les clients aciéristes et métallurgistes, observable depuis le début du second semestre de l'exercice précédent, et dans une moindre mesure par l'impact de la croissance externe réalisée.

La demande supplémentaire chez les aciéristes, et une anticipation de besoins supplémentaires en métaux non-ferreux ont eu pour effet de renchérir le prix des matières commercialisées par le groupe, si bien que le chiffre d'affaires de la branche Services à l'Environnement progresse de 38,6% à 1,95 milliards d'euros.

La marge commerciale des Services à l'Environnement augmente fortement, grâce à l'activité Recyclage (+110 ME), qui a bénéficié à la fois de la hausse des prix et des volumes, et dans une moindre mesure de la hausse des marges unitaires liée à la progression des prix des produits traités. Cette augmentation de la marge commerciale se traduit par une forte progression de l'EBITDA courant cette activité (+80,5 ME, soit +83,3%). L'EBITDA courant de l'activité Services à l'Environnement s'établit à 177,2 ME, soit 9,1% du chiffre d'affaires, en progression de 2,2 points par rapport à l'exercice précédent.

L'EBITDA courant de l'activité Multiservices progresse de 9% sur l'exercice à 29,1 ME grâce à la progression du chiffre d'affaires. Le second semestre enregistre les conséquences d'un contrôle URSSAF dans l'activité Propreté (3,7 ME).

Au total, l'EBITDA courant du groupe ressort à 202,7 ME (+66,9%) et représente 7,4% du chiffre d'affaires. Après prise en compte des dotations aux amortissements (80,6 ME), des frais financiers (16,6 ME incluant 5 ME liés à des débouclages de swaps), l'impôt sur les sociétés (qui prend en compte la réduction prévue du taux d'impôt sur les sociétés), le résultat net revenant aux actionnaires s'établit à 76 ME contre seulement 12,9 ME un an plus tôt.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale qui aura lieu le 7 février 2018, la distribution d'un dividende de 0,14 euro par action.

Dans l'activité Services à l'Environnement, le groupe constate un marché de l'acier robuste, et considère que ses perspectives sont bonnes pour les prochains mois, à la fois dans les métaux ferreux et non-ferreux. Il estime qu'à long terme, les avantages compétitifs de l'acier issu de la filière électrique prévaudront (moins de pollution, moins d'investissements), ce qui devrait se traduire par une augmentation du besoin en ferrailles.

Derichebourg se positionne comme un acteur de consolidation de ce marché, et étudiera les opportunités de croissance externe qui pourraient se présenter en 2018. Par ailleurs le groupe continuera d'investir pour développer ses métiers de niche (installations de nouvelles tables de tri, aluminium, DEEE).

Dans l'activité Multiservices, une croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA courant sont attendues au niveau de la division. Derichebourg Multiservices est également bien placée pour participer à la consolidation des différentes lignes de métiers dans lesquelles il a déjà une taille critique.

 
1 commentaire - Derichebourg : forte hausse des résultats 2016-2017
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure , encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    Remboursement des frais de mandat des députés : Stéphane Le Foll se plaint de devoir garder ses factures
    Statut : refusé
    Il y a 4 minutes
    le 05 12 2017 à 08 55


    M. LE Foll dit : "Hier, je vais à Vire , dans un lycée agricole, une partie de l'autoroute est payante. 1,30 euro. J'ai mis ma carte et j'ai oublié de prendre le ticket"

    Il faut rembourser le frais mais si'il est de bonne facture !

    M. le Ministre parle de Vire. On ne peut pas parler de Vire sans parler de son Andouille qui a toujours eu son ticket auprès des consommateurs. C'est un produit artisanal de bonne facture. Bien sûr je parle de la véritable andouille de Vire, celle qui est ficelée par le haut pour la pendre à un croc de boucher.

    Alors rien que pour ça M. Le Fol devrait s'en taper une tranche et conserver la cordelette de chanvre qui sert à la fumer, pour ficelé ses notes de frais, en produit fumé ou en frais, et les transmettre à ceux qui veulent contrôler si l’andouille n'est d'une note trop salée. Une bonne note gustative à une andouille, je me demande si un ministre ne serait à même de comprendre cela comme nécessaire, pour faire passer la pilule et s’avaler ce long cylindre d'une trentaine de centimètre de long pour 4 à 5 de diamètre ?

    c'est la taille d'une bonne andouille de vire CCK.
    Il est recommandé de ne pas avaler la totalité mais des morceaux seulement. On peut servir, avec des oeufs au plat, en rondelles.

    Elle a un gout raffiné en palais mais ceci reste vrai pour les andouilles de Vire préparées à la main avec amour par les artisans qui sont rustiques, certes, mais avec ce tour de main qui donne à l'ensemble son caractère charnel et qui est un véritable régal en bouche.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]