Des résultats en légère baisse pour le Crédit Agricole Atlantique Vendée

Des résultats en légère baisse pour le Crédit Agricole Atlantique Vendée©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 13h37

La Caisse régionale de Crédit Agricole Atlantique Vendée (Vendée, Loire-Atlantique) a dégagé un produit net bancaire de 425,1 million d'euros au terme de l'exercice 2017, en contraction de -0,9% par rapport à 2016, a-t-elle indiqué dans un communiqué diffusé le 29 janvier. Le résultat brut d'exploitation recule de -4,4% à 173,2 ME, à cause du reflux des revenus et d'un léger accroissement des charges de fonctionnement. Le coût du risque était en hausse, passant de 18 à 22,9 ME. Le résultat net consolidé atteint 108,3 ME, en retrait de -4,9%. Au cours de l'exercice 2017, l'encours de collecte a progressé de 5,2% pour atteindre 21,8 MdsE.

La banque explique que la baisse du PNB est la conséquence des taux bas et de la fin du cycle des réaménagements des crédits clients. La hausse des coûts provient des investissements dans le domaine humain et digital, notamment du nouveau dispositif de relation client. Le ratio de solvabilité CRD4 Bâle III atteint 18,47%, près du double du seuil réglementaire. Il faudra encore patienter un peu pour connaître le dividende qui sera proposé aux porteurs de certificats coopératifs d'investissement. L'année dernière, le coupon avait atteint 4,46 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Des résultats en légère baisse pour le Crédit Agricole Atlantique Vendée
  • avatar
    PP65 -

    Toutes les BANQUES ont une filiale dans un PARADIS FISCAL
    Ainsi elles sont toujours DANS LE ROUGE
    MAGOUILLE à la FRANCAISE tout va super bien pour les ronds de cuir

  • avatar
    gnodin17 -

    pas de soucis, un programme de ruptures conventionnelles et c'est réglé !

    et si ça ne suffit pas, il y a la directive BRRD ....................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]