Deutsche Bank : ça se précise pour l'IPO de la filiale de gestion d'actifs

Deutsche Bank : ça se précise pour l'IPO de la filiale de gestion d'actifs
Deutsche Bank logo

Boursier.com, publié le mardi 17 octobre 2017 à 16h13

Ça se précise pour la Deutsche Bank et son projet d'introduction de sa filiale de gestion d'actifs. La banque allemande aurait lancé lundi son appel d'offres auprès des banques pour assurer la supervision de la future IPO, croit savoir Reuters, citant deux sources proches du dossier. Deutsche Bank devrait être le principal organisateur de la mise sur le marché de sa filiale mais elle a besoin d'autres établissements pour l'aider à vendre cette activité aux investisseurs, ajoutent les sources.

Les banques qui avaient épaulé Deutsche Bank pour son augmentation de capital de 8,5 milliards d'euros, lancée cette année, ont de bonnes chances de participer à cette nouvelle opération, avaient dit précédemment des sources au fait du dossier. L'introduction en Bourse des activités de gestion s'inscrit dans le cadre d'un vaste plan de restructuration de la banque, destiné à lui faire tourner la page d'années marquées par des scandales de trading et de coûteux litiges.

L'établissement financier avait fait savoir en mars qu'il compter introduire en Bourse sa filiale de gestion d'actifs, dont la valorisation pourrait atteindre les huit milliards d'euros, avant deux ans. L'IPO dont les investisseurs avaient initialement pensé qu'elle pourrait avoir lieu dès cette automne a été repoussée au premier semestre 2018 pour laisser plus de temps à la banque afin de peaufiner la stratégie de ses activités de gestion et mieux convaincre les acquéreurs potentiels.

Deutsche Asset Management totalise actuellement 711 milliards de dollars d'actifs sous gestion dont 526 milliards en gestion active et 107 milliards en ETFs, le solde correspondant aux gestions alternatives et immobilières. La DB devrait conserver une participation majoritaire dans sa filiale après l'IPO.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU