Deutsche Bank reste prudent sur EDF, Engie et Suez

Deutsche Bank reste prudent sur EDF, Engie et Suez©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 11h44

La Deutsche Bank craint la déprime pour les investisseurs positionnés sur le secteur des utilités en janvier. Depuis le troisième trimestre 2017, Centrica, EDF, Innogy et Suez ont lancé des avertissements et l'ont payé, mais cela n'a pas créé pour autant des opportunités d'achat, prévient l'analyste, qui suit EDF à la vente et reste en position neutre sur Suez. Reste le cas Engie. Le groupe dirigé par Isabelle Kocher ne publiera ses résultats que le 8 mars, et pourrait avoir un discours intéressant à développer, alors que son programme de cession d'actifs est en train de s'achever. L'énergéticien a désormais les cash-flows et le bilan nécessaires pour financer des investissements de croissance, mais le bureau d'études n'adopte pas pour autant une recommandation à l'achat, car il craint quelques trous d'air en 2018, comme le dollar faible, le nucléaire belge, l'inflation atone au Brésil et l'avertissement de Suez.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Deutsche Bank reste prudent sur EDF, Engie et Suez
  • avatar
    Tueur -

    Demeurez toujours à l'écart d'EDF .......
    Quant à Engie, fort en communication, ignorez ce titre .......
    Suez : fort de sa vocation , conservez ce titre d'avenir (eau, déchets).......

    avatar
    dinky -

    mafiosi , sort de ce corps !!!