Devernois SA et Sofrade SAS : en redressement judiciaire avec période d'observation de 6 mois

Devernois SA et Sofrade SAS : en redressement judiciaire avec période d'observation de 6 mois©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 février 2021 à 19h07

Le groupe Devernois a mis en place, depuis 2018, un plan de restructuration visant à recentrer son activité sur des formats de distributions rentables, sur une offre produit répondant aux attentes de sa clientèle et sur une conception de ses gammes de produits, centrée sur la maille, tricotée dans nos ateliers Roannais, savoir-faire historique du groupe. Ce plan de transformation a produit ses effets à compter du 2e semestre 2019 avec le retour d'une progression de chiffre d'affaires à magasin comparable alors que le marché restait en régression, et un retour à une rentabilité positive attendue dès l'exercice 2020. Cette tendance s'est poursuivie sur les 2 premiers mois de 2020 mais a été stoppée nette par la fermeture de l'intégralité des points de ventes du groupe suite à la crise sanitaire du covid-19 au mois de mars pour une période de deux mois.

Le groupe a négocié et obtenu auprès de ses partenaires bancaires, de BPIFrance et de son actionnaire principal 3,7 millions d'euros de financements afin de compenser la perte de trésorerie subie.

Cependant, le 2e confinement imposé en novembre, puis, les mesures de couvre-feu et le décalage des soldes ont causés une perte de trésorerie complémentaire de l'ordre de 2 ME. Face à cette conjoncture économique inédite, les sociétés Devernois SA et sa filiale de distribution Sofrade SAS n'ont eu d'autre choix que de demander au tribunal de commerce de Roanne le placement sous protection judiciaire.

Il est précisé que ces 2 entités contribuent de manière prépondérante aux agrégats de bilan et de compte de résultat du groupe Devernois pris dans son ensemble. Les autres sociétés du groupe ne sont, elles, pas concernées par la procédure et poursuivent leur activité.

La décision de solliciter l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire a reçu un avis favorable de l'unanimité des représentants du personnel des sociétés concernées réunis en CSE. Par jugement le 3 février 2021, le tribunal de commerce de Roanne a placé les 2 sociétés sous la protection du régime de redressement judiciaire avec une période d'observation de 6 mois, période durant laquelle l'activité se poursuivra sans changement pour l'entreprise.

Avec le concours des administrateurs judiciaires nommés par le tribunal dans son jugement, la Direction de Devernois s'attachera à examiner toutes les solutions permettant de garantir la poursuite de l'activité du groupe et la sauvegarde de l'emploi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.