Devises : l'euro chute face au dollar après la BCE

Devises : l'euro chute face au dollar après la BCE©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 16h48

Mario Draghi semble avoir réussi son coup. Très attendu par la communauté financière, le patron de la Banque centrale européenne a provoqué une forte hausse des places boursières sur le Vieux continent (à l'image du CAC40 qui prend près de 1,5%) tandis que la monnaie unique pique du nez face au dollar, en repli de 0,87% à 1,171$.

La BCE a laissé ses taux inchangés mais a surtout décidé de prolonger son fameux QE jusqu'au mois de septembre 2018, au minimum, tout en réduisant le montant de ses rachats d'actifs de 60 à 30 milliards d'euros par mois à compter de janvier prochain.

Si cette décision était globalement attendue, les investisseurs apprécient donc la nouvelle. Pour Tim Graf, Directeur de la stratégie Macro de State Street Global Markets EMEA, "en réduisant ces rachats mensuels à 30 milliards d'euros pour neuf mois supplémentaires, elle (la BCE) annonce une démarche conforme aux attentes du marché, reconnaissant qu'un resserrement progressif est le mieux adapté à l'environnement actuel : la production reprend en zone euro et les capacités de réserve s'amenuisent, mais les pressions inflationnistes et les attentes demeurent aussi modérées. Compte tenu du fait que les marchés avaient déjà largement anticipé la décision d'aujourd'hui, d'autres événements dans les prochains jours détermineront probablement davantage l'orientation de l'Euro et des obligations d'Etat européennes".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.