Devises : l'euro rebondit, les craintes d'inflation s'estompent aux Etats-Unis

Devises : l'euro rebondit, les craintes d'inflation s'estompent aux Etats-Unis©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 14 mai 2021 à 21h55

La paire euro/dollar a vécu une semaine volatile, la devise européenne perdant du terrain face au dollar en début de semaine sur fond de craintes inflationnistes aux Etats-Unis, avant de revenir en force vendredi, alors que ces craintes semblaient s'éloigner...

La paire euro/dollar a vécu une semaine volatile, la devise européenne perdant du terrain face au dollar en début de semaine sur fond de craintes inflationnistes aux Etats-Unis, avant de revenir en force vendredi, alors que ces craintes semblaient s'éloigner...

Vendredi soir, sur le marché interbancaire à New York, l'euro regagnait ainsi 0,5% face au billet vert à 1,2144$, en léger recul sur la semaine (1,2168$ vendredi dernier), mais en rebond de 0,7% par rapport à son plus bas de la semaine inscrit jeudi à 1,2063$.

L'indice du dollar rechutait de son côté de 0,47% à 90,32 points vendredi soir, contre 90,22 pts il y a une semaine, revenant près de son plus bas depuis la fin février face à un panier de 6 devises de référence (euro, franc suisse, livre sterling, dollar canadien, yen et couronne suédoise). Le billet vert avait bondi de 0,7% mercredi, après la publication d'une inflation nettement plus forte que prévu aux Etats-Unis en avril.

Les devises américaines et européennes ont fait du yo-yo cette semaine, au rythme de la publication, mercredi, de ces chiffres d'inflation : les prix à la consommation ont ainsi grimpé de 4,2% sur un an, et de 3% hors alimentation et énergie, grimpant au-dessus de l'objectif de 2% de la Fed. Ces chiffres ont relancé les craintes d'un dérapage inflationniste qui forcerait la Réserve fédérale à réduire son soutien et à relever ses taux directeurs. Cette perspective a renforcé le dollar, qui profiterait de rendements plus élevés aux Etats-Unis.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts ont connu un coup de chaud mercredi. Le rendement du T-Bond américain à 10 ans a bondi jusqu'à 1,70% en séance (+8 points de base) et le taux du "30 ans" a atteint 2,42% contre 2,35% mardi soir (+7 pdb). Vendredi cependant, ces taux étaient revenus respectivement à 1,63% et 2,34%, après des déclaration rassurantes de responsables de la Fed et une série de statistiques plus mitigées vendredi aux Etats-Unis (stagnation de la consommation en avril, production industrielle molle et érosion du moral des ménages américains en mai).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.