Devises : le dollar affaibli dans l'anticipation d'un nouveau plan de relance US

Devises : le dollar affaibli dans l'anticipation d'un nouveau plan de relance US©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 21h55

Si la volatilité des marchés boursiers traduit ces derniers jours quelques doutes sur l'adoption rapide d'un nouveau plan de relance budgétaire aux Etats-Unis, le marché des devises et des taux souverains semble croire en un nouveau programme massif de soutien à l'économie face à la crise du coronavirus.

Ainsi, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, a reculé de 2% en 4 semaines, revenant mercredi soir à 92,61 points, au plus bas depuis début septembre. L'optimisme accru entourant un nouveau plan de relance américain a contribué à stimuler la demande de devises plus risquées, au détriment du billet vert.

L'euro est en revanche remonté à 1,1860$, au plus haut depuis la mi-septembre face au billet vert.

A noter que le dollar est désormais retombé au plus bas depuis juillet 2018 face au yuan renminbi chinois, à 6,6411 yuans/$ (+0,5% mercredi), la devise chinoise ayant été soutenue ces dernières semaines par le rebond assez solide de l'économie chinoise suite à la pandémie de coronavirus.

Sur le marché obligataire américain, le rendement de l'obligation d'Etat (T-Bond) à 10 ans est passé de 0,66% le 25 septembre à 0,81% mercredi soir, remontant au plus haut depuis le mois de juin dernier. Ce rebond des taux témoigne des perspectives d'accélération de la reprise économique en cas d'adoption d'un nouveau plan de soutien budgétaire.

Le Sénat américain loin d'être convaincu par l'urgence d'un plan massif

A Washington, les discussions, qui durent depuis trois mois, sur ce nouveau plan de relance semblaient s'acheminer mercredi vers une issue positive, à tout juste deux semaines de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre. La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin poursuivent leurs discussions et ont fait était de leur optimisme sur un accord possible. Selon la presse américaine, Donald Trump et la Maison Blanche serait désormais d'accord sur un plan de 1.880 milliards de dollars, tandis que les Démocrates réclament toujours 2.200 Mds$.

Il reste que le Sénat, dominé par les Républicains, reste réticent face à l'idée d'un nouveau plan massif, ce qui pourrait compliquer les choses, malgré cette volonté d'accord. Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a indiqué que le Sénat allait voter ce mercredi sur un plan de soutien limité et ciblé de 500 Mds$. Il a aussi signifié qu'en cas d'accord entre Pelosi et la Maison Blanche, le Sénat examinerait le texte... Mais selon les médias, McConnell aurait appelé mercredi les Républicains et la Maison Blanche à ne pas conclure un accord de grande envergure avec les Démocrates avant l'élection du 3 novembre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.