Devises : le dollar plombé par les tension commerciales

Devises : le dollar plombé par les tension commerciales©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 17 septembre 2018 à 21h20

Déjà affaibli la semaine passée par des chiffres d'inflation plus modérés que prévu, le billet vert a poursuivi son recul, lundi, sur fond de crainte d'escalade de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

L'indice du dollar, qui reflète l'évolution du billet vert face à 6 devises de référence (euro, livre sterling, franc suisse, dollar canadien, yen et couronne suédoise) cédait lundi soir 0,45% à 94,50 points. La devise américaine affiche désormais un recul de près de 1,2% par rapport à son plus haut du mois de septembre, inscrit le 6 du mois.

L'euro a grimpé lundi de 0,53% face au dollar à 1,1685$, tandis que livre sterling gagnait 0,7% à 1,3161$, alors que des informations faisaient état de progrès dans les négociations sur le Brexit circulaient sur les marchés financiers. Le yen japonais a fait figure de valeur refuge face aux incertitudes commerciales, le dollar reculant de 0,2% à 111,87 Y/$.

Menaces sur les négociations prévues la semaine prochaine

Selon la presse américaine, l'administration Trump pourrait annoncer de façon imminente l'application de taxes de 10% sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine. Si cette menace se concrétisait, Pékin pourrait refuser de se rendre aux prochaines négociations prévues la semaine prochaine entre les deux pays, et préparer de nouvelles mesures de représailles. Donald Trump aurait décidé de ramener le montant des droits de douanes de 25% initialement prévus, à 10%, afin de conserver une marge de manoeuvre et un moyen de pression dans le cadre de futures négociations.

A noter que malgré la baisse du dollar, les taux d'intérêts sont restés à un niveau élevé aux Etats-Unis, lundi. Le rendement de de l'emprunt d'Etat à 10 ans, notamment, s'est maintenu à 3%, un seuil qu'il a retrouvé vendredi dernier pour la première fois depuis la fin juillet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.